Vide Ton Sac • Daniel Wang

POUR UNE NUIT ET UN JOUR sur un dancefloor à Berlin ! Là où j’habite !

À L’EXTÉRIEUR

Comme vous le voyez, c’est un Rimowa, le classique allemand en aluminium. C’est techno, c’est indestructible ! (J’ai trouvé le mien sur eBay, TRÈS bon marché). Les Français ont Louis Vuitton, c’est chic, c’est traditionnel, et les allemands ont Rimowa. La qualité franco-allemande en deux saveurs.

À L’INTÉRIEUR

1 · Mon blouson SALSOUL originel en satin

Souvenirs de New York, de la folie orchestrale qui ne meurt jamais, que ce soit à Manhattan, Paris, Berlin ou Tokyo.  Violons, vibraphones, Carol Williams et Loleatta Holloway, chantez mesdames !

2 · Deux disques classiques

 « Disco Gold » de Patti Jo (qui rendait tous les garçons fous ici à Berlin il y a quelques années) et « Magic Journey » du Salsoul Orchestra pour le Stravinsky (qui a mis le feu au dancefloor dans le jardin du club berlinois About Blank l’été dernier) !

3 · Un débardeur bleu

Très échancré, qui dévoile plein de chair… Obligatoire quand il fait chaud !

4 · Un Jockstrap noir adidas

Car, en réalité, beaucoup de garcons ici montrent volontiers tout en haut et en bas, moi j’ai déjà porté ca 3 fois en public ici, et personne ne me regardait comme si c’était bizarre. C’est comme ça !

5 ·  Des bongos et cloches à vaches

Pour ajouter une touche de percussion quand il le faut ! S’il arrive un break ennuyeux… Ou si tout d’un coup quelqu’un coupe l’électricité… Pas de panique ! On prend les tamtams et le dancefloor continue de bouger, en appelant les ancêtres et les esprits bienveillants des discothèques du passé. Ces nouveaux tracks house qui nous apportent toujours un peu d’aide avec leur syncopation de toute façon.

6 · Une paire de sneakers

DIRTY.  Sales, bien usées et molles, s’il vous plaît. Mais seulement pour bien bouger, pas pour se vanter et se faire photographier. On devrait interdire les talons et les bottes en cuir sur le dancefloor, les gens qui portent ces trucs ne sont jamais là pour la musique…

7 · Une clé USB

Parfois, je suis aussi le DJ ! Mais pas si souvent parce qu’ici, à Berlin, je veux m’éclater sans toujours devoir penser au prochain track. Quel soulagement!

8 · Boss PC-2

PERCUSSION SYNTH. Pour ceux qui aiment ce son, il en faut un ! Piou piou piouuuu… you can ring my bell-ell-ell…. SPACE INVADERS ! Réaction immédiate.

9 · Bracelet en cuir

Avec fermeture éclair dedans… Pour garder ton argent et des trucs utiles même quand tu ne portes rien ! Comme ça on est libre !

10 ·  Deux poids pour les vinyls (record weights / record clamps)

350 grammes, faits sur mesure en Italie.  Ça en améliore vraiment le son et la stabilité.
Toujours dans mon coffre, parce qu’on est… professionnel!

11 · Trois livres essentiels à lire pendant le voyage aller et retour

– NIGHT DANCING, le guide du disco à New York à la fin des années 1970s.

– LOVE SAVES THE DAY de Tim Lawrence, histoire du Loft et de la culture DJ…

– GAY BERLIN du Professeur Robert Beachy, récemment publié. C’est un grand document du passé socio-politique de cette ville où le concept moderne des droits des homosexuels est né. Voté au Congrès en 1867, c’est incroyable.

Mais le disco dancing, c’est pour tout le monde !!  See you at the party….

Évent Dure Vie 4 Years • DISCO DISCO • DJ Pierre · Horse Meat Disco · Daniel Wang · Baastel

Daniel Wang :  Facebook / Discogs / Mixcloud / RA