Vide Ton Sac, Chris Liberator !

vide-ton-bag-chris-liberator-dure-vie

Chris Liberator est un des DJs acid/techno les plus respectés de cette scène effervescente. Dans des squats, des raves, en free-parties, festivals ou clubs, en Europe et à l’international, sa participation active à l’éclosion du mouvement rave à Londres au début des années 90 érige sa musique brute. Co-fondateur du célèbre label Stay Up Forever, ce monstre de la TB-303 est une pile électrique qui ne semble jamais s’arrêter. La preuve avec ce que contient son sac, grâce à l’équipe d’Open Minded que vous pourrez retrouver au Glazart ce vendredi avec un autre pionnier de la scène anglaise hardcore, The DJ Producer et les artistes acid/techno Minimum Syndicat et Illnurse

1 • Un casque anti-bruits

Pour les vols longs-courriers.

2 • Un bon bouquin

Essentiel !

3 • Le Nurofen, l’Ibuprofen et la codéine

Ils réduisent tous les mal de crâne issus de longs week-ends épuisants sans dormir. Ça fonctionne aussi pour les gueules de bois !

4 • VINYLES

JE JOUE UNIQUEMENT VINYLE, ET JE LES EMMÈNE PARTOUT !

5 • Des cigares

Je ne fume plus (de cigarettes et de weed), mais je m’accorde ce plaisir de temps en temps.

6 • Mes cartes de crédits, ma carte de Membre Prioritaire, ma carte Million Miler gold…

C’est une nécessité quand je voyage, ces salons sauvent ma journée surtout avec Ryanair.

7 • Des chargeurs

Il n’y a rien de pire que ton téléphone qui s’éteint.

8 • De la crème dermatologique, du déodorant, une brosse à dents et du dentifrice

Pour rester frais et lorsque mes mains s’assèchent à cause de la saleté des aéroports.

9 • Un casque Sennheiser

Le seul qui vaille selon moi.

10 • Des cellules

Essentielles si tu joues vinyle.

11 • Du talc

Pour rester propre, surtout quand la douche est trop loin de la soirée.

12 • Des adaptateurs

Essentiel pour se brancher où que tu sois.

13 • Le sac

Il doit correspondre à tous les vols sur toutes les lignes, rentrer dans les petits espaces et dans les cabines des voitures et des trains, mais aussi pouvoir contenir assez de vinyles et toutes les choses énoncées précédemment. Il doit survivre aux warehouses et aux squats, rester sur mon dos quand il fait beau ou quand la pluie s’abat en festival, rester durable et robuste, et contenir mon oreiller quand il n’y a rien d’autre à l’intérieur. C’est un triomphe d’ingéniosité et surtout très difficile à trouver…

Chris Liberator : Facebook / Resident Advisor

Vendredi 16 marsOpen Minded Party: The DJ Producer • Minimum Syndicat live • Illnurse • Murd