Steve est ce genre de producteur friand de tracks lentes, évolutives, plutôt minimales, parfois soulful sur ses labels Bluetrain, Green, Bluespirit (avec Ben Sims, Lee Grainge et Russ Gabriel) et Mosaic. À l’occasion de son passage au Baby Club de Marseille, Steve nous a confié sans tabou toutes ses premières et dernières fois relatives à son parcours musical. 

 

La première fois que tu es allé chez un disquaire ?

1981

Et la dernière fois ?

À Yoyaku à Paris il y a quelques semaines

Ton premier disque ?

Le tout premier est un peu embarrassant, du coup je vais dire ‘Just Can’t Get Enough’ de Depeche Mode

Et le dernier ? 

Le dernier de Floorplan (je n’achète plus beaucoup de vinyles)

Ton premier club ?

À l’Astoria de Londres vers 1989 je pense

Ton premier DJ set ?

Colin Faver

Le dernier club où tu es allé?

L’Oval Space de London la semaine dernière pour voir Exos et Nina Kraviz

Le tout premier son que tu as produis (pas signé) ?

1993… Un track trance techno horrible, avec beaucoup de 303. Vraiment très loin de ce que je produis maintenant

Et le dernier?

Il y a trois jours. Un petit track deep house qui groove, et que je suis très content de sortir sur Mosaic l’année prochaine

La première fois que tu t’es dit que la musique c’était ton truc ?

Vers 1984, quand j’ai commencé faire mes propres bandes. C’est là que j’ai compris que la music n’était pas juste une expérience passive.

Et la dernière fois que tu as eu une expérience incroyable avec la musique?

Quand j’ai joué au Renate de Berlin en septembre – l’énergie de la foule était incroyable. Super vibes

Ton premier set à l’étranger?

Vers 1998 à Madrid, lors d’une soirée techno où mon set à 135/136bpm était trop doux pour la foule !

Et le dernier?

Une superbe nuit dans une cave de Solthurn, en Suisse qui s’appelle « Hidden » – un de mes endroits favoris pour jouer.

Ton premier fail?

Sûrement très tôt, vers 1999, quand le canal de mon mixer a décidé de mourir.

Et le dernier ?

Récemment au Rex Club à Paris, une de mes boîtes à rythme a décidé de ne plus fonctionner. J’ai essayé tous les câbles MIDI que j’avais dans mon sac, et à la fin j’ai dû aller googler le problème et lire le manuel d’utilisation pour faire redémarrer ma machine. On aurait dit que je checkais mes emails!

La première fois que tu as entendu quelqu’un jouer un de tes tracks?

En 1995 quand j »écoutais Colin Dale jouer une promo de mon premier 12″ dans son émission de radio.

Et la dernière fois ?

L’été dernier quand Janina a joué ‘Alleyway Funk’ au Sankeys d’Ibiza

La première chose à laquelle tu penses pour rendre ta vie plus douce?

Ma femme est mes enfants évidemment!

Steve O’Sullivan : Facebook / Soundcloud / RA

Samedi 18 novembreHypoб: Steve O’Sullivan (Mosaic) LIVE + Nems-B