Photo à la une © Unmute Us

Le gouvernement hollandais va tenir une conférence de presse ce mardi 14 septembre, et devrait annoncer que les événements et festivals pourront avoir lieu à partir du 25 septembre, sous certaines conditions.

Samedi 11 septembre, une nouvelle manifestation du mouvement Unmute Us a réuni près de 150 000 personnes à travers dix villes majeures des Pays-Bas, exigeant le redémarrage immédiat des grands événements, des festivals et la réouverture des clubs.

Un rassemblement sans précédent, deux fois plus grand que la première manifestation du 21 août dernier qui avait elle fédéré 70 000 personnes, et qui intervenait face à la décision du gouvernement néerlandais de prolonger l’interdiction des grands événements jusqu’au 19 septembre – au moins. 

« Cette deuxième manifestation organisée sans faille prouve une fois de plus à quel point notre industrie est forte dans ce domaine. », a déclaré Ruben Brouwer, le directeur de MOJO, l’une des entités qui avaient organisé le premier festival-test de la série Back To Live à Biddinghuizen, aux Pays-Bas. « Le secteur de l’événementiel a prouvé à maintes reprises qu’il pouvait organiser des événements en toute sécurité. Il ne peut donc y avoir d’autre décision du cabinet que l’ouverture complète le 14 septembre. » 

Si la réouverture se confirme, les conditions de redémarrage seront basées sur les conclusions de Fieldlab Events (l’organisme qui avait piloté les événements-tests de cet été), avec une probable jauge maximale à 75% et un accès réservé aux personnes vaccinées ou guéries, selon le magazine local Nu.nl. « J’ai bon espoir que les choses aillent dans le bon sens », a de son côté déclaré Ingrid van Engelshoven, la ministre de l’éducation, de la culture et des sciences.