Jeudi 25 avril, le nouveau format Contre-Culture, initié par le collectif Extérieur-Nuit, va prendre possession d’une église désaffectée en région parisienne. L’objectif : réunir le hip-hop, la techno et la house dans ce spot insolite encore tenu secret. 

Après un événement remarqué dans un cinéma d’Evry en octobre dernier, le collectif Extérieur-Nuit lance son nouveau format Contre-Culture, qui proposera des rendez-vous « underground », atypiques et exclusifs dans des lieux secrets, à Paris et en périphérie, en prenant possession d’espaces désaffectés. Le premier rendez-vous, jeudi 25 avril, investira une église abandonnée (encore tenue secrète mais non loin de Genevilliers), et proposera un mélange musical entre techno, house et hip-hop.

« Les scènes hip-hop, house et techno indépendantes, sont le fondement d’une bonne part des cultures populaires contemporaines« , explique le collectif. « Elles partagent beaucoup plus qu’on ne le croit tant en termes de racines esthétiques (le jazz, le funk) que techniques (le beat-making, le deejaying). » Plus qu’un événement, Contre Culture s’affiche donc comme un laboratoire nocturne d’expérimentations musicales, avec la volonté militante de décloisonner Paris et sa périphérie. 

Côté line-up, l’organisation prévoit 8 heures de son entre techno, house et hip-hop, avec une programmation qui affichera fièrement ses ambitions. De 22h à 6h, vous y retrouverez notamment Bambounou, l’emblème parisien entre techno tribale, house et afrobeat, mais aussi Dj Weedim, figure incontestée du hip-hop français qui présentera son projet La Boulangerie Française, série de podcasts qu’il a réalisé avec Alkpote, Vald, Sprinoir ou Aketo, autres MCs français. 

Comptez également les subtiles mélanges entre house et afrobeat de POUVOIR MAGIQUE et du collectif parisien Boukan Records, ou encore Moriba, le co-fondateur de la nouvelle marque de street culture AppleCore. Beaucoup d’autres invités viendront compléter ce line-up prometteur. 

Retrouvez toutes les infos de ce premier rendez-vous unique sur l’événement Facebook et la billetterie en ligne (aucune vente sur place).