L’organisme européen de l’industrie du spectacle vivant Pearle* a conçu une cartographie avec des mises à jour de la reprise des lieux et événements en Europe. 

Depuis 1991, l’organisme Pearle* – Live Performance Europe – plus connue comme la Fédération européenne des organisations de musique et de spectacles vivants – fédère plus de 10 000 directeurs de théâtres, salles de concert, compagnies de production théâtrale, orchestres, opéras ou encore festivals dans le domaine des arts du spectacle partout en Europe. 

Pour évaluer la possible reprise de ce secteur dans les mois à venir, Pearle* a conçu une carte qui illustre l’avancée des mesures dans tous les pays européens. Un code couleur permet de voir ceux qui n’ont pour l’heure autorisé aucune reprise du secteur, ceux qui autorisent des événements de manière restreintes, ou encore seulement des répétitions. Une date de mise à jour et une explication est précisée pour chaque pays.

En France, en Belgique ou encore en Grèce, les concerts et événements sont toujours interdits, mais les répétitions sont autorisées. 14 pays sont « fermés » à toute reprise du secteur culturel comme le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Suisse ou encore les Pays-Bas.

Au Luxembourg, les salles de spectacle ont rouvert cette semaine et peuvent accueillir jusqu’à 100 spectateurs masqués et assis. Certains pays ont également repris les représentations avec des jauges réduites, comme 50% en Pologne. 

« Au cours de l’année écoulée, le secteur du spectacle vivant a prouvé sa capacité à gérer les risques liés aux répétitions et aux représentations.« , explique le communiqué de Pearle*. « Il a également pleinement prouvé son expertise sur la façon de gérer les publics. Dans le même temps, diverses études scientifiques prouvent qu’il est absolument possible de rouvrir des salles et d’organiser des événements en plein air dans des conditions sûres pour les travailleurs et le public. Il est temps pour les gouvernements de donner des perspectives au secteur.« 

La carte est disponible ci-dessous.