Le samedi 4 mai prochain, La Cooking va investir une ancienne église de 1500m2 proche de Paris, où une programmation entre house et techno va transformer le lieu en laboratoire géant. Insolite.

« Une ancienne église transformée en laboratoire clandestin, deux scènes, un chill extérieur, 700 blouses blanches et plus de 1500 chimistes« , c’est ce que promet La Cooking pour sa deuxième édition au début du mois de mai. L’événement aura lieu à Genevilliers, dans une étonnante église de l’avenue Louis-Roche, édifiée dans les années 1930 et depuis transformée. 

Pour l’occasion, le collectif investira deux scènes. Au rez-de-chaussée, le crew D.KO Records s’occupera de la salle house dans une ambiance feutrée, tandis que le souterrain sera métamorphosé en « laboratoire clandestin » à coup de scénographie chirurgicale, avec le patron du live français Arnaud Rebotini, mais aussi Antigone et le set hybride de SNTS, pour 9h de techno. 

Un grand espace chill sera aussi aménagé à l’extérieur avec canapés, food truck et un espace jeu. À l’entrée, l’équipe d’organisation distribuera des blouses blanches pour être dans le thème et « des pochons de sucre pétillant », avant d’accueillir les 1500 personnes prévues pour l’événement. 

Plus d’infos sur l’événement Facebook et vos préventes sur la billetterie en ligne.