Photo à la une © Victoria Tanto

Vendredi 1er Juillet, le média Underscope, fervent diffuser éclectique des musiques électroniques, va organiser son premier événement dans le nouvel espace de la Station Gare des Mines (Station Nord).

Créé en plein confinement, le média Underscope est né sous l’impulsion de Brice Coudert, co-fondateur et ancien directeur artistique historique des clubs parisiens Concrete et Dehors Brut, et fondateur du label Lavibe, comme une solution d’entraide et de développement de la scène électronique.

Ses missions se sont diversifiées au fur et à mesure du temps, en s’associant à Aymeric Cornille (l’ancien directeur général de Surpr!ze), David Bosson, le directeur de la société d’édition District6 (derrière Fatboy Slim, Ming Against, Traumer, Antigone…), mais aussi Believe, le leader de la distribution numérique, pour aider les labels et artistes underground à valoriser leurs œuvres, collecter les revenus générés (par les droits d’auteurs, les publicités, les synchronisations…), et surtout dénicher la perle rare. Aujourd’hui, leur présence accrue sur les réseaux est aussi due au travail du duo lyonnais GBoi et Jean Mi, avec des morceaux signés sur les plateformes de streaming (YouTube, SoundCloud, Spotify, Apple Music, Deezer…) et grâce à des playlists éditorialisées. 

Ghetto, drum & bass, acid, électro dans le nouvel espace de la Station Gare des Mines

Il ne manquait plus que la casquette événementielle pour poursuivre cette mission de défrichage sur le dancefloor. Après une série d’événements en streaming depuis la Gaité Lyrique en 2020 et une scène dédiée au sein du festival Peacock Society en 2021, Underscope a choisi Station Nord, le nouveau lieu hybride de la Station Gare des Mines, pour lancer son tout premier événement en club de minuit à 7h. Ce terrain de jeu de 15 mètres de long, 9 de large et 8 mètres sous plafond pourra accueillir jusqu’à 720 personnes, avec une large scène de 5 mètres sur 7 et un système-son puissant D&B en multiphonie. 

Côté programmation, le média invitera le tout premier live de bass music futuriste et expérimentale du duo Glass, dont l’album ‘Anxiety Prime‘ signé sur le label Comic Sans avait été élu « album of the month » par la communauté de référence Electronic avantgardeposting™. Comptez aussi la drum & bass hybride de Jumboclat, jeune surdoué affilié aux labels Egregore et Polaar de la DJ et productrice lyonnaise Flore, mais aussi le mélange entre ghetto tech et électro de la nouvelle star allemande Mell G, habituée de la célèbre radio berlinoise HÖR. Ce line-up pointu sera complété par le back to back du suisse Hermeth et du français JKS, pour tous les amoureux de breaks et d’acid à 145 BPM. 

Toutes les informations sont à retrouver sur l’événement Facebook, et vos préventes sur la billetterie en ligne