Photo à la une © AFP Korea

Seoul Community Radio va abriter une scène de musique électronique lors du festival DMZ Peace Train, qui vise depuis deux ans à promouvoir la paix et l’unification entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.

Du 5 au 9 juin, l’événement aura lieu dans plusieurs endroits, dont la capitale Séoul, et surtout dans la province sud-coréenne de Gangwon, sur le site touristique Goseokjeong, juste à la frontière entre les deux pays (large de 4 kilomètres). Véritable symbole de la division de la péninsule coréenne, « DMZ » est l’abréviation de « Zone de Corée Démilitarisée », dans la traduction locale. 

L’année dernière, le festival avait réuni près de 34 équipes issues de 7 pays différents, attirant plus de 10 000 personnes. 14 nationalités d’artistes seront à nouveau représentées, et Seoul Community Radio, l’une des principales plateformes de dance music de la capitale sud-corénne, se chargera de la programmation électronique. Sur la scène dédiée du festival, les sets seront réservés aux DJs locaux dont Akimbo, Dguru, Co.kr, Dasom, Suk, Jangster ou SCR Soundsystem, mais aussi des artistes internationaux venus de Cuba, du Danemark et du Japon. 

Signe que la musique peut encore une fois être synonyme de paix et d’entente mutuelle, même dans certains endroits les plus sensibles du monde. 

Crédit © DMZ Peace Train