Les 8 et 9 juillet prochains, l’immense espace de réserve naturel du Château des Confluences de Pinsaguel recevra Dan Shake, Mad Rey, Mézigue, Kendal, Andy4000 ou encore Myd à l’occasion du Baï Baï Festival.

À seulement quelques kilomètre de Toulouse, l’immense Château des Confluences de Pinsaguel, bijou architectural du XVIIIè siècle entre la Garonne et l’Ariège, va accueillir un nouveau rendez-vous électronique le week-end des 8 et 9 juillet prochains.

Depuis deux ans, le projet du Baï Baï Festival, reporté deux années de suite face à la crise sanitaire, va donc enfin voir le jour avec l’agence Pedro Booking (à l’impressionnant roster de plus de 50 artistes français et internationaux) et le collectif local Boussole, fer de lance de la scène toulousaine. 

Dans cette bâtisse de 1135 m² (et plus 3000 m² avec les jardins), le festival sera pensé comme « grand bal de village » entre programmation pointue de DJs sets et lives, mais aussi la part belle faite au local, avec prestataires et partenaires locaux, circuits courts, savoir-faire et initiatives de la région (restaurateurs, food trucks locaux, bière du coin, vins bio et nature) tout en favorisant les produits bio et respectueux de l’environnement.

Programmation solaire et pointue, la house de mise 

Côté programmation, le festival proposera un évènement à la ligne artistique attentive au défrichement des musiques actuelles. Comptez notamment le DJ et producteur anglais Dan Shake, Mad Rey et Andy4000 en back to back, la sélection entre soul, funk, world et jazz de Gones, le label Baccus Social Club, Myd et son live band, et le groupe de techno-pop aux influences brésiliennes PPJ. Ces artistes sont aujourd’hui rejoint par les artistes français représentants de la scène actuelle Anaco, Dylan Dylan, Gents, Gones, Kendal, Mézigue, Driss Bennis (aka OCB) et Sacha Rudy.

Le festival conviera aussi d’autres styles de musique avec La Fève qui incarne la nouvelle vague du rap français, et Ms Nina entre reggaeton, dembow, hip-hop et trap.

Pour profiter de la fête jusqu’au petit matin, un after se tiendra dans la nuit du samedi au Bikini, après le festival. –

Toutes les informations sont à retrouver sur le site internet, et vos pass à prendre dès maintenant sur la billetterie en ligne pour être sûr de ne pas manquer le coche.