Vous le savez, House et Disco entretiennent d’étroites relations. Dans cette 4ème édition de This Sample Life, nous revenons sur l’un des tubes de la fin des années 70 qui a servi de base à quelques morceaux de house vocale ou filtrée dans la plus pure tradition.

Le tube en question est « Mainline » du groupe Black Ivory. Sorti en 1979, il est l’un des derniers single de ce groupe afro tout droit sorti de Harlem, et habitué depuis une dizaine d’années à occuper les charts avec des balades soul au tempo bien plus lent. « Mainline » est l’œuvre de Leroy Burgess, chanteur et leader du groupe, qui cherche à suivre la tendance du moment et signe-là l’archétype du tube disco. Paradoxalement, le groupe ne parviendra pas à trouver son public et, malgré le succès du titre, se séparera quelques années plus tard.

En 1998, c’est l’incontournable Gene Farris, digne héritier de la house de Chicago dont nous avions déjà parlé à propos d’un autre sample, qui livre sa réinterprétation de « Mainline » tout simplement intitulée « Mainline Disco ».

Retour à New York en 1999, où l’infatigable label Strictly Rythm sort un track avec un featuring de Barbara Tucker. Depuis, le « Most Precious Love » de Blaze (eh oui, c’était il y a 10 ans déjà…), la réputation de la diva n’est plus à faire, « Stop Playing With My Mind » est un morceau de garage pur jus, typique de ce sous-genre.

Il faudra attendre quelques années pour que le sample de Black Ivory fasse de notables réapparitions. Tout d’abord en 2010, par Armand Van Helden, qui nous avait habitué à mieux question sampling, dans son remix d’un track d’Uffie featuré par Pharell Williams, le résultat est peu reluisant et à vite oublier

Mais revenons vers l’underground avec Sven VT (moitié du duo berlinois Zander VT) qui nous livre, un an plus tard, « Ever Since You Came ». Simple et efficace, ce DJ-tool de house filtrée fait le boulot.

En 2013, la composition de Leroy Burgess va de nouveau servir de base à un morceau garage énergique. C’est au tour de Director’s Cut d’utiliser le sample dans leur morceau Get Over U. Ce duo n’est rien de moins que l’association d’Eric Kupper, musicien de renom dans le milieu depuis plus de 20 ans, et de la légende Frankie Knuckles, qu’on ne présente plus et qui signe ici l’un de ses derniers morceaux avant sa tragique disparition le 31 mars 2014.

Et enfin, pour conclure et en guise de bonus, tendez l’oreille sur « Makin’ A Livin’ » du projet The African Dream, ce morceau phénoménal de 1994, et classique parmi les classiques. Vous remarquerez que cette fois, c’est la rythmique du passage à 4:22 de « Mainline » qui a été samplé… Le vocal, lui aussi samplé mais sur un autre disque, a notamment été popularisé par Jennifer Lopez… Mais ça, c’est une autre histoire !