Photo à la une © D.R.

L’artiste techno tunisienne Cera Khin a lancé la page Instagram « technomentalhealth« , pour soutenir et sensibiliser à la santé mentale dans la communauté techno et électronique. 

« Selon une association britannique, 7 musiciens sur 10 souffriraient de troubles mentaux. Un fléau récurrent qui se manifesterait généralement par des phases de dépressions et de crises d’angoisse« , expliquait Robin Ecoeur, étudiant en master de journalisme à l’Université de Lorraine, dans son web-documentaire sorti en janvier 2019.

Ce constat part d’une évidence : dans le milieu musical, acharné, très concurrentiel et sans répit, la santé des musiciens est trop souvent stigmatisée mais rarement envisagée comme un vrai fléau. Beaucoup d’entre eux, projetés subitement dans ce cercle infernal, manquent d’aide et d’accompagnement. 

C’est en ce sens que l’artiste techno tunisienne Cera Khin, récemment certifiée comme hypnothérapeute, a lancé la page Instagram Technomentalhealth. « Ce sujet a été et est encore assez tabou dans l’industrie de la musique électronique… J’ai pensé qu’il était temps de parler à haute voix de l’importance de la santé mentale et de briser les préjugés », explique-t-elle. 

Lancée il y a quelques semaines, la page Instagram affiche des messages de sensibilisation sur fond neutre comme « La santé mentale est aussi importante que la santé physique », « Normalisons la santé mentale dans la communauté techno » ou encore « Tu n’as pas besoin d’être déprimé pour booster ta créativité », et compte déjà 1500 abonnés. 

Retrouvez toutes les informations sur la page Instagram technomentalhealth