Sven Marquardt, le physio le plus connu au monde, il est aussi considéré comme l’un des plus difficiles. Qui ne s’est jamais fait recaler du Berghain, temple de la musique techno à Berlin ? Ravelations l’avait prédit en pensant que ça n’arriverait jamais, et bien apparemment, si ! Selon plusieurs médias allemands et britanniques, c’est arrivé  à Sydney. 

Sven Marquardt officie au Berghain depuis 2004. Le Berghain, anciennement Ostgut de 1998 à 2003, c’est cette ancienne centrale électrique convertie en lieu sacré de la techno située dans le quartier de Friedrichshain à Berlin. Y rentrer est devenu un vrai parcours du combattant. Dress code 100% noir, y aller seul, tirer la gueule, parler allemand… On ne compte plus tous les articles et les conseils pour passer la porte.

Ce passage obligé devant Sven et ses hommes est tellement redouté qu’un jeu de société est même sorti l’an dernier, en se moquant de cette situation. Bergnein (contraction de Berghain + Nein) est un jeu de « gestion de file d’attente », où le principe est simple : prendre le rôle de Sven pour faire rentrer ou non les clubbeurs représentés par des cartes. Pour vous donner une idée de l’humour du bonhomme, il a fait un procès aux fondateurs du jeu et a gagné, empochant la coquette somme de 15 000€ pour dommages et intérêts.

Le mois dernier, le karma s’est enfin manifesté. Après avoir brisé les soirées de milliers de personnes, c’était à son tour de connaître cette frustration. Lors d’une interview dans une une Artiststalk animée par Sebastian Preuss du Zeit dans la galerie Deschler (non retranscrite- au sujet de sa dernière expo photo (oui c’est drôle de mettre un photographe à sa porte quand le club refuse les photos…), Sven a confié s’être fait refuser l’entrée d’un club à Sydney à cause de ses tatouages au visage. Pour la petite histoire raconté sur le tabloïd berlinois BZ, il a eu l’occasion de parler au physio après cette mésaventure, et l’intéressé lui a avoué qu’il était allé à Berlin et n’avait, lui même, pas pu rentrer au Berghain.

Sans rancune Sven !