Dis-nous comment tu t’appelles, on te dira ce qui t’attends en faisant la fête avec eux. Super Daronne est un collectif bordelais qui œuvre dans la promotion de la culture électronique et urbaine via ses membres RIGO, Junior, Doowi et Taktyle. Soul, funk, afro et house ont fait leur devise « Stand Up For The Groove« , mais qui sont-ils ? Décryptage avant leur open air maxi format ce samedi.

Ils ont invité

Jesse Bru, Un*Deux, Earl Jeffers, Damiano Von Erckert ou encore Glenn Underground et Boo Williams…

D’où vient votre nom ?

Ça vient de notre amour pour les mamans qui chaque jour nous rendent plus heureux. Vive la Fête des Mères !

Qui en est à l’origine ?

Le collectif a été créé à l’issue d’une grosse journée brainstorming, à base de bières et de rigolade. On est passé de Caravage (big up Xavier) à Super Sucette (qui implique un lancer de sucettes aux soirées) pour finir sur Super Daronne, va savoir comment (on a gardé quand même le lancer de sucettes)

super-daronne-dure-vie3

© Kevin Tétaud

La ligne artistique de votre collectif ?

À l’image des artistes qu’on a invité depuis le début (DVE, Glenn Underground, Earl Jeffers, etc…), c’est axé house (dans son sens le plus large), et chacun des membres a sa patte. On peut passer du reggae, des percus, du hip hop, de la jungle ou des choses un peu plus expérimentales en plein milieu d’un set house/disco.

© Kévin Tétaud

3 événements qui vous ont marqué ?

La mort de Johnny.

Dernièrement, le set de Shanti Celeste à l’Iboat pour les soirées Immersion.

La Daronnerie #1 à la Baraka, notre première sauterie. Elle restera dans les mœurs celle ci.

super-daronne-dure-vie

© Miléna Delorme

Qu’est-ce que tu dirais à quelqu’un qui n’est jamais venu à un de vos événements ?

Notre public est heureux, c’est ce qu’on retrouve à chaque fois sur la tête des gens qui viennent à nos soirées. Ça a un air de déjà vu mais un événement Super Daronne, c’est un moment où tu lâches prise et où tu viens pour une chose : t’éclater ! On essaie de changer un peu le format club/sombre/taper du pied et on fait de nos soirées une grande messe de la fête et du bordel.

Votre ambiance de prédilection ?

Ça serait un grand champ, tout le monde nu, avec une immense piscine à balles, de la bière (ça va de soit) et les copains derrière les platines en mode festoch’ 5 jours non-stop.

Un autre collectif qui vous a inspiré/vous inspire toujours ?

La Mamie’s évidemment, qui a réussi un coup de maître avec les Mamie-Bonheur. L’ECHAP Festival qui ne paye pas de mine, mais mon dieu qu’ils font du bon boulot, et puis Discwoman qui sont juste géniaux. On serait ravis de les rencontrer.

Vous faites les Super Daronne pour ?

Les meufs.

Vos prochains événements ?

L’AHOY Festival : gros big up à l’équipe et la programmation. Paris début juin et puis la Fête de la Musique avec les copains de À l’eau avant la prochaine Daronnerie #4.

La playlist Super Daronne

Samedi 26 maiSuper Daronne : Open Air pour la Fête des Mères