Photo à la une © Krists Luhaers

Le site de billetterie en ligne Festicket a réalisé un vaste sondage des festivaliers à travers l’Europe, et dévoile leurs attentes pour les événements musicaux post Covid-19. Festivals, clubs, livestreams… Des résultats plutôt encourageants pour le secteur.

Si la pandémie COVID-19 a mis en suspens l’ensemble des activités culturelles à travers le monde, les festivals, dont la saison bat le plein entre juin et septembre, se voient particulièrement touchés par les mesures sanitaires imposées. En plus des restrictions légales actuelles qui obligent nombre d’entre eux à décaler à l’été 2021 leurs événements, l’impact du coronavirus modifie également la vision du public concernant ces événements qui rassemblent souvent un grand nombre de personnes. 

Les festivals en plein air, grands favoris 

La plateforme Festicket, spécialisée dans la centralisation et la mise en relation des différents acteurs liés au festivals (transport, logement, artistes etc) et des festivaliers, a publié les résultats d’un sondage réalisé sur plus de 110 00 personnes. 81% du public interrogé, notamment en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, a affirmé être prêt à retourner en festival entre 1 et 6 mois après la levée des mesures de confinement sur leur territoire. 31% seraient même prêt à participer à un festival immédiatement après la levée des mesures, et 35% sous 2 à 3 mois. Une bonne nouvelle qui montre la résilience de la population et son désir toujours plus fort de musique et de fête.

De façon assez logique, les festivals en plein air sont privilégiés puisque seulement 45% des sondés accepteraient d’aller à un concert en intérieur et 43% à une soirée en club. Pour les acteurs du secteurs qui regardent déjà l’année prochaine avec espoir, le résultat selon lequel 75% des intéressés sont prêts à prendre leurs billets pour une édition à l’été 2021 dans les 2 mois est une excellente nouvelle.

Le livestream, parti pour durer ? 

Enfin, le public montre avoir bien assimilé l’importance des mesures d’hygiènes car des installations répondant aux normes sanitaires sont dans le top 3 des critères qui les décideront pour tel ou tel festival. Le numéro 1 restant bien évidemment la line-up. Sans doute résultat de l’annulation massive des événements de cet été, le fait que le festival puisse proposer un remboursement complet des tickets en arrive second. 

Un public également toujours à fond derrières ses artistes favoris, car 60% affirment avoir regarder au moins un livestream depuis le début du confinement, et 58% se disent prêt à payer pour cette prestation en générale gratuite.

Le compte-rendu su sondage (en anglais) est disponible sur ce lien