Photo à la une © Zélie Norada

Malgré son report en 2021, le festival Rock En Seine planche sur une formule différente pour la rentrée 2020, avec une jauge de 4000 à 5000 personnes.

Dernier report dans la cascade de festivals, Rock En Seine annonçait récemment que l’édition 2020, dans son format initial, ne pourrait avoir lieu et serait reportée en 2021. Toutefois, son président Emmanuel Hoog a déclaré lors d’une interview à Franceinfo que l’équipe travaille actuellement à une autre formule pour septembre 2020, toujours au parc de Saint-Cloud. 

« Comme c’est symboliquement à la fin de l’été et le début de la rentrée, on voudrait aussi partager ce moment avec les autres festivals de musique qui n’ont pas eu lieu. Peut-être faire le festival des festivals », a-t-il déclaré.

4000 à 5000 personnes

En France, tous les rassemblements de plus de 5000 personnes sont pour l’instant interdits jusqu’à la fin de l’été. En ce sens, Emmanuel Hoog précise que l’équipe « travaille sur une jauge de 4 000 à 5 000 personnes, puisque c’est la jauge sur laquelle on est en mesure de travailler aujourd’hui ». Le président de Rock En Seine se veut optimiste à l’heure où « ces normes peuvent donc être amenées à évoluer, à bouger« .

Le parc de Saint-Cloud, où a lieu chaque année le festival, pourrait donc revoir son édition initiale et proposer un format adapté. « On a la chance d’être à ciel ouvert. On travaille sur l’idée que le public retrouve des artistes. Les artistes d’ailleurs ont envie de retrouver le public.« , a-t-il également précisé.

Un bel espoir pour le redémarrage des événements en France, qui pourrait constituer « le cœur battant d’un message autour de la culture et de la musique pour l’ensemble des Français.«