Hissé sur le rooftop de La Sucrière au cœur de la Confluence, le club artistique et culturel du Sucre entamait sa cinquième rentrée en septembre. Outre une programmation pointue chaque week-end sur son format club, Le Sucre propose depuis deux ans un afterwork en entrée libre, « Après le travail », qui accueille ce vendredi 10 novembre l’équipe de Rinse France. 

L’afterwork du Sucre est devenu en deux ans un petit phénomène, et sa convivialité n’a d’égal que son caractère : hédoniste, simple et festif. Les sessions « Après le travail » allient l’apéro en terrasse, le Spritz en transat et des expériences singulières et innovantes, en collaboration avec des acteurs insolites. « Cette année, le format prend une direction encore un peu plus club par rapport aux années précédentes : on met en valeur des radios, collectifs, labels ou autres, avec des DJs qui mixent dès 18:30.« , nous explique Clément, assistant communication au Sucre.

Côté programmation, ce format offre une marge de manoeuvre supplémentaire et donne l’opportunité de programmer des actes artistiques un peu plus « pointus » et/ou émergents que l’on ne verrait pas habituellement au sein du club. Depuis le début de l’année, se sont succédés les vendredis les collectifs Les Yeux Orange et Deviant Disco, ou encore les DJs Phuong Dan ou Vladimir Ivkovic. Le mois de décembre réservera le rooftop à la célèbre webradio Radio Meuh, le festival belge Les Garages Numériques ou encore les 4 ans du disquaire lyonnais Chez Émile.

Ce vendredi, c’est Rinse France, récemment élue meilleure web radio européenne et petite sœur de la radio pirate éponyme, qui investira les platines de l’afterwork de 18h30 à 1h. « Dans un écosystème où pourtant la concurrence fait rage, Rinse France offre un panorama captivant de l’état de la scène française actuelle. Cet après le travail © est donc l’occasion de célébrer ces ondes positives, avec les sets de 3 artistes représentatifs de la diversité éditoriale de Rinse.« 

Après avoir invité Zaltan et Valentino Mora à Paris en mars dernier, la web radio et sa Cléopâtre des temps modernes Piu Piu posent leurs valises pour une nouvelle soirée Grooveboxx. Au programme, les accents lo-fi de Geena, membre du label Antinote, et Ethyene, nouvelle figure de la house music lyonnaise et fidèle écuyer du label Moonrise Hill Material.

Allier le plaisir du verre inaugurateur du week-end à une sélection musicale qualitative derrière les platines : oui, c’est possible. On comprend pourquoi le Sucre est devenu en quelques années le rendez-vous incontournable, transgénérationnel et pluridisciplinaire de la fête à Lyon.

Après le travail © x Rinse France présentent : Grooveboxx

18h30-1h

Le Sucre, 50 quai Rambaud, 69002 Lyon