Je ne sais pas vous, mais moi, quand j’entends le prénom Lucien, je pense machinalement à Cheval dans Le dîner de Con. « Dîtes lui d’appeler cheval… ». Bref, une bonne poilade !

Quoiqu’il en soit, c’est évident que, quand on me parle d’un fameux Lucien dans la musique électronique, je reste perplexe et je réfléchi un peu. Pavarotti ? Ça ne tabasse pas assez. Alors indice, prononcez-le con el accento espanol cabron. Et là, normalement, Bingo ! Luciano ! Indeed ! Présentation.

Tout se passe au pays de l’Ovomaltine en 78 lorsque le petit Lucien Nicolet voit le jour. D’origine Chilienne et Suisse, il passera le clair de sa vie entre ses deux patries. C’est à quinze ans qu’il taquinera pour la première fois les platines sous le blaze « Magi-K » dans le pays du Con Carne. C’est là-bas qu’il investira les cabines des clubs locaux pour faire ses premières armes. La communauté Techno n’est pas bien grande, et il fera parti des actifs aux côtés de Señor Coconut (aka Atom Heart), Microman, Dandy Jack et surtout Ricardo Villalobos, avec qui il liera une très forte amitié.

Il aime la scène et préfère jouer devant un public plutôt que de rester dans l’ombre de la production. Mais en 97, il comprend qu’il faut passer le cap de la création pour aller plus loin. Pour le petit-suisse, le véritable tournant se fera à Génève et Ibiza dans les années 2000 lorsqu’il explosera dans les clubs et à travers ses sorties.

Lucie, Tom et Clementine, telles se prénommeront ses 3 premières tracks sorties sur Mental Groove Records en 2000. L’année suivante, sur le même label, sortiront 1/2 et 2/2.

Au cours de l’année 2002, toujours sur Mental Groove, sortira Amélie on Ice et, sur Bruchstuecke, l’EP Capricciosa sur lequel ses origines latines se font bien sentir.

En 2003 sortiront successivement sur Perlon et Mental Groove deux autres EPs, Alpine Rocket et La limonada de Pepe Bombilla :

 

L’année 2003 sera également marquée par un nouveau défi pour Luciano : la création de son label, Cadenza, qui ne cessera d’évoluer de manière exponentielle pour raisonner très fort dans la sphère du milieu depuis plusieurs années.

Il sera le premier à sortir deux titre sur son label, accompagné de Quenum : Orange Mistake et Funky Daddy.

Les sorties vont s’enchaîner entre 2003 et 2006 sur Cadenza et le label commencera à faire son trou.

Nouveau tournant pour lui en 2006 puisque papa Sven l’invitera à le rejoindre dans le booth de l’Amnésia aux soirées Cocoon ainsi qu’au DC-10 où il se produira plusieurs fois pendant la saison.

En 2007 il fera parler de lui avec l’EP Etudes Electroniques, disque marquant le lien entre musique électronique et musique classique, un style qui lui est cher.

Les années passent, il fait le tour du monde, le tour des grand clubs, gère son label, et enchaine les saisons à l’Amnésia d’Ibiza où il remportera même le prix du Best Ibiza Dj Set avec Ricardo Villalobos en 2009.

L’année suivante, fort de sa notoriété, il mettra fin à sa résidence Cocoon/Amnésia (en bon terme bien-sûr) pour créer son propre event tous les dimanches soir au Pacha, le Cadenza Vagabundos. Il sortira d’ailleurs de nombreux mix et podcasts éponymes.

En 2013, les Cadenza Vagabundos se sont déroulés au Booom! tous les dimanches et en aparté, toujours à Ibiza, il créera Luciano & Friends, présent tous les mardis à l’Ushuaia.

C’est là-bas que nous avons pu retrouver notre Molly nationale, directrice artistique et résidente du Rex, au côté de maître Lucien.

Dans le cadre des 25 ans du Rex Club, Luciano nous fera le plaisir d’investir la bulle du club aux côtés du Suisse et pilier de chez Cadenza, Michel Cleis ainsi que de notre frenchy Pepperpot, le 14 novembre 2013.

Soirée épicée en prévision. Dure Vie sera évidemment avec vous pour poncer le dancefloor.

Guillaume Sillani

REX CLUB « 25 YEARS » • LUCIANO

What do you think about when pronouncing Luciano? Hu ? Say What? Pavarotti? Nah! Not loud enough! Please Cabron, pronounce it con el accento ! Here we are! Luciano! Let’s introduce him.

In the country where chocolate is the first thing we think about when telling its name, something happened in 78… Something that will change the world of electronic music… Forever.

Everything started when the little Lucien Nicolet was born. Half Chilean, half Swiss, he lived the most important part of his life between those 2 motherlands. 15 years old and first step behind the platters and the booth as “Magi-K” in the “Con Carne” country.

The Techno community is not that big and he will be part of it beside major actor like Senor Coconut, Microman, Dandy Jack and Ricardo Villalobos with whom he will create a solid friendship.

He likes being on stage, playing with the crowd rather than staying in the shadow part of production. However in 97 he understands very well that he needs to cross a further step and start to create his own dope music.

The turning point happens in 2000 in Geneva and Ibiza where he will explode in clubs thanks to his releases

Lucie, Tom and Clementine are the name of his first tracks on Mental Groove Records (2000).

The following year on the same label 1/2 and 2/2 are available.

In 2002 on the same label Amélie on Ice released. On Bruchstuecke, Capricciosa EP is available, EP that reveals pretty well his Latin roots.

One year later 2 huge bombs are released successively: Alpine Rocket on Perlon and la Limonada de Pepe Bombilla on Mental Groove.

2003 marks a new and major step in Luciano’s artist path: this is the birth year of Cadenza, his own label, which won’t stop to exponentially grow since his creation.

New step in 2006 when Papa Sven invites Lucien to join him in the booth of the Cocoon parties at Amnesia. He also played many times at DC-10 this season.

Luciano feels something particular for classical music and wants us to let feel this too through Etudes Electroniques EP on which he blends electronic vibes with classical ones.

Time goes by and he goes around the world, visits the most famous clubs, meets the craziest crowds and manages his label. By dint of going from season to season in Ibiza he even win the Best Ibiza DJ Set award with Ricardo Villalobos in 2009.

The following year, his reputation forces him to stop his residency at Cocoon – staying in good terms with daddy Sven of course – and creates his own event every Sunday night at Pacha : Cadenza Vagabundos.

In 2013, the Cadenza Vagabundos parties took place at Booom! and beside of this we could have be at Luciano & Friends event, every Tuesday in the new place to be, the Ushuaia.

Our favorite French DJane Molly – communication manager at Rex Club – was part of it this summer with Lucien.

During his 25th birthday, the Rex Club invites master Luciano in its booth with Michel Cleis form Candenza and our frenchy Pepperpot on November 14th.

Spicy crazy night in is coming! Dure Vie team will be part of it with you all to sand the dancefloor all night long!

 

Guillaume Sillani