Melike Balci © Radio France

Le 31 mars prochain, Jacques jouera en son spatialisé à la Chapelle Royale du Château du Vincennes. Un dispositif sonore inédit que FIP déploiera cette année avec Dure Vie, pour la suite de ses événements FIP 360 dans des monuments emblématiques de Paris.  Décryptage avec Hervé Desjardin.

Lancé en octobre 2019, le format inédit de concert FIP forge sa légende. Pensé et chapeauté par Hervé Déjardin, responsable de projet innovation audio au sein du département innovation de Radio France, FIP 360 repousse les frontières de l’écoute.

« L’idée est de proposer une collection dans un format très spécifique et totalement nouvelle. L’ingénieur du son et les musiciens sont au milieu sur scène, le public est disposé autour et les haut-parleurs enveloppent le tout » explique M. Déjardin. Premier catalogue de live immersif, FIP 360 se base sur une technologie qui permet la diffusion en binaural ou son 3D. Ce système d’écoute spatialisé est permis grâce à douze enceintes qui permettent de déplacer le son à 360° autour de l’auditeur : « On change de paradigme de la production audio » précise celui qui est à l’origine du déploiement de cette technologie.

Outre l’aspect immersif de l’écoute qui relègue la stéréo, norme mondiale depuis 50 ans et limitée à 60° d’angle d’écoute, au second plan, le live en son 3D érige l’ingénieur du son au rang d’artiste. À l’aide d’une parabole entre espace et peinture, Hervé Déjardin décrypte le rôle de l’ingé son dans le processus : « On est là pour sortir les bons pinceaux pour que l’artiste peigne le paysage tel qu’il l’imagine. C’est un domaine que j’ai appris à maitriser et que je mets au service de l’artiste : sur les profondeurs, la perspective, l’ingé son va trouver des propositions qui collent avec l’univers et l’état d’esprit des artistes. »

Le son d’après

Alors que les constructeurs automobiles ont l’ambition d’équiper tous leurs véhicules en son 3D dans les années qui viennent, le metaverse s’occupe déjà de démocratiser  l’écoute immersive : « Notre cerveau utilisant l’écoute binaurale, si tu n’as pas un son immersif qui reproduit la réalité dans le métaverse alors l’expérience est grandement altérée » commente l’ingénieur du son de Radio France. 

Indice d’excellence, FIP ne s’arrête pas à un mode d’écoute révolutionnaire. La radio rose a décidé de déployer son dispositif dans des lieux aussi atypiques qu’historiques. Tantôt chez eux, au cœur de l’Agora de la Maison de la Radio, tantôt à l’auditorium L-Acoustics, FIP a frappé fort pour sa sixième représentation en annexant le jardin du musée Carnavalet, en plein coeur du Marais.

À l’affiche de l’évènement, le producteur et compositeur Para One a passé plusieurs jours avec Hervé Déjardin en marge du concert. L’objectif était de trouver un mode opératoire où les deux compères pouvait tout deux s’exprimer artistiquement sur scène. L’ex-membre du groupe TTC raconte : «  On s’est rendu compte que ma musique s’y prêtait particulièrement du fait de son côté cinématographique très spatialisé. Sur scène, le dispositif technique impressionnait le public donc ça les a mis tout de suite dans une expérience inhabituelle. C’est pas tous les jours qu’on a la chance d’écouter du son en 3D ».

Jacques à la Sainte-Chapelle de Vincennes 

Plus pop que les précédents, LIMPORTANCEDUVIDE, nouveau projet de Jacques sorti le mois dernier, naîtra sur scène le 31 mars. Accompagné d’Hervé Déjardin ainsi que ses trois musiciens, le philanthrope prendra place au beau milieu de la Chapelle Royale de Vincennes pour un live d’anthologie en son spatialisé.

En première partie, la DJ et co-fondatrice du label Chuwanaga, Clémentine se produira à l’occasion de la toute première édition FIP 360 co-produit par Dure Vie.

D’ores-et-déjà sold-out, le live complet de Jacques sera diffusé sur la webradio Electro de FIP à 21h le 6 avril prochain.