Harvey Sutherland, le talentueux producteur et claviériste australien strikes again avec une nouvelle release toute fraîche (4 novembre 2016) et non des moindres puisque celle-ci inaugure son tout nouveau label Clarity en tant que première release.

Son dernier EP «Bermuda » sortie sur le label d’MCDE l’année dernière avait mis la barre très haut mais Sutherland semble continuer sur sa lancée avec un disque qui deviendra sûrement un classique ou comme nos copains du Commonwealth dirait a fockin burner .

Un des éléments de réussite de cet EP est probablement le fait que Shuterland comme pour son précédent EP, l’a produit avec son groupe Bermuda (composé de Graeme Pogson à la batterie et de Tamil Rogoen au violon électrique).

La Face A « Priestess » reprend les éléments gagnants des productions précédentes de Sutherland : une track évolutive et lente à se développer pour atteindre that Sutherland climax, avec une longue introduction composée de percussions pêchues, de petites notes de basses piquées au synthétiseur et de longs traits de violons langoureux devenant presque spirituels à certains moments avant de laisser place à des accords et des solos de piano résolument jazz.

La face B « Bravado » quant à elle est plus planante, plus cosmique tout en tendant un peu plus vers le disco. Toujours du clavier jazzy ici mais accordé avec des lignes de basses profondes presque acides, et des notes de synthé sorties tout droit de l’espace.

L’incroyable performance live de « Priestless » et d’une autre track pas sortie sur l’EP par le trio lors d’une session RA ici :

Une sortie très réussie qui reprend la disco millimétrée de Sutherland tout en prenant une direction plus planante et plus jazzy. Voilà qui annonce de belles choses à venir pour Clarity !

HARVEY SUTHERLAND : FACEBOOK /SOUNDCLOUD / RA

CLARITY RECORDINGS : WEBSITE