Les gars de chez Pont Neuf Records fêtent tout juste leur première bougie. Un an ça paraît peu, et pourtant ces petits gars n’ont pas chômé ! En seulement un an, ils ont sorti successivement l’excellente compilation « Habemus Paname » et le premier EP des ALVA « Mental Scapes », organisé des soirées dont une au Rex notamment, monté une agence de booking et produit une émission mensuelle sur les ondes du Mellotron. Un vent d’air frais souffle avec eux sur la scène house parisienne, et c’est tant mieux !

L’EP s’ouvre avec un nouveau venu dans l’écurie Pont Neuf, j’ai nommé Tour-Maubourg. On en sait encore peu sur ce jeune parisien, si ce n’est qu’il signe ici un track remarquable. « I Sent You Flowers » s’appuie sur un kick lourd qui contraste habilement avec des nappes douces et mélancoliques. Affaire à suivre, il paraît qu’il prépare de belles choses pour 2017.

Heuphrasia prend la suite des commandes de cet EP. Les nappes sont mélodieuses et le kick plutôt pêchu n’enlève rien aux notes jazzy de ce morceau intitulé : « Good Morning Paris« .

On passe à la face B et on embrasse avec elle un tout nouvel univers musical. Tout juste arrivé chez Pont Neuf, Taos change de rythme et signe un track tout en douceur. Quelques notes d’electronica et une rythmique bien hip-hop comme on les aime font de ce « Successes and Failures » un véritable bol d’air frais. Ça groove sec, et on peine à ne pas balancer la tête en fermant les yeux pour mieux savourer !

Cette face B est décidément très surprenante, puisqu’après cette douce interlude, Kx9000 enchaîne sur des notes disco bondissantes. Mais pas n’importe lesquelles… Et oui, mesdames et messieurs, « Fuoriclasse » est une disco teintée de lignes acides. « Jump jump to it« , comme dirait la reine Aretha Franklin. Difficile de faire autrement en tout cas tant la bassline est entrainante.

Cette fois, on change de disque. La C1, « Les Cocotiers », est signée par Paris Groove (ALVA + Cheshire Cat). Avec un tel titre, on aurait pu penser à une house tropicale et suave. Il n’en est rien, on rentre définitivement dans le dur avec ce morceau taillé pour le club. Une belle ligne de basse, un kick bien appuyé par un joli clap et une mélodie entraînante. « Everyone to keep dance« , la vocale annonce bien le message avant que le morceau ne s’emballe et ne laisse à vos sens plus aucun autre choix que de s’émerveiller et entraîner votre corps en rythme.

On retourne le disque, c’est maintenant au tour des ALVA seuls de nous faire découvrir un morceau bien deep, avec de magnifiques nappes et un groove implacable. « Brizmax Dance« , risque bien de retourner le Rex lors de la release party de ce second various. C’est en jouant sous leur nez et sans le savoir un de leur morceau que j’ai eu la chance de rencontrés ces p’tits gars. En plus d’avoir un talent indéniable, ils sont hyper cools et accessibles. Continuez comme ça les gars, full support vous irez loin !

Last but not least. On démarre le dernier disque de ce various avec Cosmonection. Toujours taillé pour le club, le morceau « Movement » se veut plus aérien. Une belle ligne de basse appuyée solidement par un clap, et quelques notes capables de rendre les corps légers malgré une heure avancée dans la nuit.

Ce remarquable various continue avec « Badass Preacher » de Cheshire Cat. On y retrouve une vocale oldschool qui contraste avec des notes galopantes et bien deep. Music for the body and the soul. On verserait presque dans une deep techno légère et envoûtante.

Le meilleur pour la fin comme disent les gourmands. Sweely, découvert grâce au premier producer day du groupe « Chineurs de House« , celui qui a fait trembler le hall A du Weather Winter, nous offre un kick lourd dont il a le secret, une ambiance lo-fi et un hi-hat aiguisé. Il en résulte une atmosphère sombre et puissante. « My Devotion for you« , est une ode au dancefloor, ce lieu où les corps s’oublient dans le noir jusqu’à l’épuisement. Là où les codes tombent et la musique, maitresse de cérémonie, enivre les danseurs et leurs sens.

Au final, après un premier various au sommet, et un EP des ALVA très réussi, Pont Neuf Records continue sur sa lancée et tient ses promesses. La première partie se veut plus poétique et variées, tandis que la seconde est clairement taillée pour le club. « Habemus Paname Vol.2 » est totalement schyzophrène mais très bien bien construit et logique. Highly recommended comme disent nos disquaires préférés. En tout cas, moi je suis convaincu.

On se voit à la release party le 25 janvier au Rex avec toute l’écurie Pont Neuf !

Event 25 janvierPont Neuf 1st Year — Habemus Paname Vol. II Release Party

Pont Neuf Records : Facebook / Soundcloud / Youtube / RA

Tour-Maubourg · Heuphrasia · Taos · KX9000 · Paris Groove · ALVA · Cosmonection · Cheshire Cat · Sweely