Giovanni Verrina, co-fondateur du label Howl aux côtés de son partner in crime Germano Ventura, s’est laissé surprendre par un disque chiné par hasard dans un shop à Rome. Sur le macaron, aucune référence n’est mentionnée. Seul un gangster cagoulé aux traits de crayons minimalistes habille le disque. C’est en réalité la première release de DJ Unrefined sortie précédemment sur le label Raw Culture. Mais qui se cache derrière cet alias à la négligence certaine ?

DJ Unrefined, c’est un peu ce camarade de classe qui n’en fout pas une en cours mais qui obtient toujours des résultats exceptionnels. Il mange, dort, fait la fête et surtout : il passe du temps sur ses machines. Sous ses airs faussement négligés, le jeune producteur français est en réalité un véritable maniaque du son. Preuve en est avec ce nouvel opus signé sur Howl, l’un des nombreux labels distribués par la désormais célèbre écurie parisienne Yoyaku.

Sobrement intitulé ‘Undici’, le onzième EP de Howl place DJ Unrefined sous les feux de la rampe. D’une main de maître, Jérémy enchaîne quatre tracks au groove inébranlable. De l’acid à la funk, tout en rendant visite à ses influences jazzy, le nouveau gars sûr de la scène house hexagonale nous montre de quoi il est capable avec cet opus flambant neuf aux sonorités riches et variées. Le duo Howl Ensemble, n’étant autre que la fusion musicale de Germano et Giovanni, s’est accaparé les derniers sillons du disque avec un remix dont le rythme soutenu marque et affirme avec ferveur la patte minimaliste du label.

DJ Unrefined : Facebook / Soundcloud / Discogs

HowlFacebook / Soundcloud / Discogs