Photo en une © Emilie Pria

Deep & Roll dévoile son quatrième EP. Après avoir signé Nick Holder et Enrico Mantini avec des morceaux d’époque, puis le mystérieux « P.U.M.P » dont on vous parlait il y a quelques mois, c’est au tour du parisien Joe Lewandowski, de retour de New-York, qui signe là sa première sortie vinyle. Et dès les premières secondes, on se dit qu’il a bien fait…

L’EP démarre avec « Where Is ». Un morceau très personnel dont la voix est issue de celle de Lili B, une chanteuse qu’il enregistre à New York en 2015. Alors que le sample se fait désormais roi, l’on devient vite nostalgique de l’âge d’or avec des chanteuses comme India, Cece Peniston, Barbara Tucker, Robin S ou encore la célèbre Jocelyn Brown.

« Powa » dévoile un hihat très resseré et un kick fortement appuyé. Un beau voyage au cœur du groove dans ce qu’il a de plus noble, véritable hommage « à une house oldschool et originelle« . Ça fait du bien !

« I Need To » est définitivement notre coup de cœur. Avec sa vocale féminine tirée d’un sample et un groove implacable méthodiquement construit, la bassine sur la deuxième partie du morceau fait toute la différence.

Volteface : le morceau « Lourd » nous plonge tout de suite dans un univers plus sombre. L’occasion de rappeler qu’avant d’embrasser la house, le disco et le garage, Joe Lewandowski a noué une relation incestueuse avec la techno pendant quelques années. Pourtant loin d’être un morceau techno, on y retrouve quelques accents : la construction très progressive, l’impression de retenue, le jeu sur la frustration et la tension. Le bonheur jamais n’explose et le plaisir quant à lui dure toujours.

Avec cette première release vinyle, Deep & Roll et Joe Lewandowski frappent à nouveau. Avec seulement 4 sorties, ce label montre un chose : la qualité n’a pas de visage. Les EP s’enchaînent et font la part belle à cette house originelle que l’on aime tant.

Joe Lewandowski : Facebook / Soundcloud
Où trouver l’EP ? Discogs / Bandcamp