Photo à la une © Le Viet Photography

Samedi 13 novembre, de 23h à 9h, le collectif BNK fait son grand come back à Paris avec la même recette gagnante : un lieu secret, une programmation techno de choix, un système son de pointe et un jeu de lights d’envergure. 

En matière de warehouses et autres spots défricheurs en banlieue parisienne, le collectif BNK est devenu une véritable référence. 5000 personnes au Dock Pullman, 10 000 personnes au Dôme de Villebon-sur-Yvette lors du Pulse Festival, un été dans la friche de Border City ou encore une série de livestreams insolites dans le Grand Palais à Paris font notamment partie de ses multiples casquettes. 

Reste qu’après son dernier événement le 7 décembre 2019 en collaboration avec l’organisation néerlandaise Vault Sessions, BNK n’avait plus remis le pied à l’étrier, freiné comme tout le secteur événementiel par la crise sanitaire.

© Le Viet Photography

« Le moment semble être venu de rouvrir les portes des warehouses, les dépoussiérer et faire vibrer leurs murs restés si longtemps silencieux. », se réjouit l’équipe de BNK. Le samedi 13 novembre prochain, le collectif sera enfin de retour dans un lieu insolite – pour l’instant secret -, fidèle à son ADN de dénicher des terrains de jeux toujours plus atypiques. Pour retrouver son public, l’organisation promet une « expérience totale » et une attention « toute particulière » au système son et au show visuel. 

De 23h à 9h, c’est un plateau français et international qui sera l’acteur-maître de ce grand retour, avec notamment le ponte de la techno hollandaise Speedy J, ou encore celle plus expérimentale mais tout aussi puissante du mystérieux allemand SNTS. Comptez aussi les influences jungle et hardcore de la berlinoise Clara Cuvé, la pile électrique française ROÜGE et l’incontournable Dj et producteur nantais ABSL. 

Toutes les informations sont à retrouver sur l’événement Facebook, et vos préventes sur la billetterie en ligne