© Ross Silcocks

[ ENGLISH VERSION BELOW ]

J’avoue ne pas vraiment savoir par où commencer pour décrire l’expérience inoubliable du Dimensions.

Après plusieurs années à fouler les sols des différents festivals, j’ai finalement trouvé l’événement qui m’aura rempli de bonheur durant 5 jours, sans jamais trouver un quelconque défaut… Oui oui c’est possible !

Le Dimensions c’est un tout, un seul ticket pour 4 jours effrénés de fête, chill, baignade et rencontres.

L’opening était le bonus de la maison. Un amphithéâtre vieux de 2000 ans qui accueille Four Tet, Floating Points, et Little Dragon. Un jeu de lumière surprenant et le premier mélange avec vos futurs mates. Le lieu était bluffant, le système son de qualité, l’ambiance au max. Encore une fois il est difficile de transcrire ces émotions par les mots… 

IMG_0079-min

La véritable épopée commence jeudi. Arrivé sur la Beach party ouverte tous les jours de 12h à 20h, baignade dans une mer à température parfaite, des jolies filles (et des beaux garçons pour la gente féminine), du soleil, 30 degrés, pas un seul nuage pendant 5 jours, une scène très esthétique, comment vous dire… Le cadre était parfait ! C’est également le meilleur moyen de se remettre des soirées de la veille ! Quelques longueurs, un repas parmi un choix démesuré, une pinte bien fraîche à 3,50€ et vous êtes de nouveau prêt à en découdre toute la nuit dans l’enceinte du Fort Punta Christo. 

IMG_0162-min

dimbeach1

Ce dernier datant de 1862 possède un espace de 10 000m2… Autant vous dire qu’avec mes 7500 amis festivaliers, on avait largement la place de danser sur les 8 scènes du Fort Punta Christo toutes plus incroyables les unes que les autres…Les douves, une sorte de puit (capacité de seulement 75 personnes), une clairière, tout était bon pour faire la fête !

© Ross Silcocks

© Ross Silcocks

© Ross Silcocks

© Ross Silcocks

IMG_0141-min

On notera que le Dimensions a fait très fort en installant quantité de systèmes sons différents ! Encore une fois, on est gâté et les plaisirs variés rendent chaque instant magique.

© Ross Silcocks

© Ross Silcocks

En termes d’artistes c’est un line-up éclectique comme on aime chez Dure Vie. Nous avons assisté à de très grosses performances de Jeremy Underground sur la Beach alors que je me baignais avec mes collègues, une bière à la main et le corps rôti par le soleil sur mon matelas gonflable. 

Boddika, Truncate, Legowelt et Lil Louis ont fait du très bon boulot également. On notera des performances inhumaines de Paranoid London, Ben Klock, Vril et bien sûr l’équipe de UR (malheureusement pas au complet). Blawan nous aura terminé ce soir là avec un set incroyable également (et pourtant je ne suis vraiment pas un de ses groupies, mais là c’était quelque chose…).

Parlons maintenant de la cour des miracles du Dimensions, le Camping ! Il fait partie de la magie du festival, n’hésitez pas une minute lors de votre choix de logement car les aventures de la Dure Vie au camping furent épiques ! Anglais, Allemands, Croate, Français sont tous là pour la même chose, tout n’est qu’amour. Impossible de rencontrer tout le monde mais vos voisins de tentes deviennent vite vos meilleurs amis, vos matelas disparaissent, mais vous gagnez une chaise, une fin de paquet de clope et un chapeau, des deals sans accord qui restent honnêtes ! On observe de nombreux combattants n’ayant pas réussi leur périple jusqu’à leur tente qui décident finalement de s’assoupir quelques heures chez un inconnu, voir même à la belle étoile entre les restes des befores de la nuit passée.

11994215_10206899228940533_1584008083_n-min

Un petit conseil, prévoyez de quoi protéger votre tente des rayons du soleil, le soleil tape tôt et très fort (presque autant que les bass des 12 scènes du festival). Le camping c’est également une vue imprenable sur les couchés et levés de soleil qui vous apaisent le coeur après avoir tout donné pendant la nuit. Un rendez-vous au bord de l’eau pour beaucoup de festivalier entre 6h et 8h pour fumer une dernière cigarette, boire un dernier verre et faire les débriefs des aventures de chacun. 

11947889_10206121115841647_8887292877009106325_o-min

Nous n’oublierons pas également qu’à quelques mètres, les after-party Hardcore, Trance, Techno, ravissent les plus téméraires (et croyez moi, ils sont nombreux !). 

Il est temps de passer aux remerciements. Tout d’abord à l’équipe du Dimensions pour avoir réussi une performance qui relève de l’exploit (un remerciement particulier à Damo qui a permit à Dure Vie de faire ce report), à nos amis de Francfort pour la dernière after-party dans cette maison en ruine (www.florentin-records.com) qui fût une cerise sur le gâteau, c’était vraiment huge !

11892295_479082735602806_3115207498857506203_o

Et pour terminer un très grand merci à toute la famille de forains avec qui j’ai passé ces 5 jours homériques. 

Il ne nous reste plus qu’à attendre une année supplémentaire pour retourner au paradis. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant pour 2016 ici et les suivre sur Facebook.

dimfamily1

sunrisedim

Report écrit par Axel Fenaux


Dimensions-Festival-2015- Ross Silcocks - Entirety Labs3

© Ross Silcocks

I admit that I don’t really know how to begin to describe the unforgettable Dimensions’ experience. 

After several years treading upon a lot of festivals, I finally find the event that filled me with joy during 5 days, without any mistake… Yes it’s hard to believe, but Dimensions made it !

Dimensions is not only music, it’s a whole experience. One ticket for four days of frantic partys, chill, swimming and meetings.

The Opening party is a bonus (Dure Vie definitely advises you to make it). In an 2000 years old amphitheater which welcomed Four Tet, Floating Points and Little Dragon. Surprising and beautiful lighting effects and the first mixing with your futur mates. The place was amazing, the sound system was really good and the atmosphere was excellent. Again, it’s really difficult to translate these emotions through words.

IMG_0079-min

The real adventure begins on Thursday. We arrived on the Beach Party which is open each day from noon to 8pm, go swimming a bit in a perfect temperate sea with lovely girls (and beautiful boys for the womankind), under a 30 degrees sunshine, no cloud during 5 days, a beautiful colorful stage, how to say… the setting was awesome ! It’s also the best way to recover from the last night ! some lengths, a good meal among an impressive large choice, a cheap fresh pint (3,5€) and you’re once again ready to slog all the night inside the Fort Punta Christo. 

IMG_0162-min

dimbeach1

The latter was built in 1862 and spread over 10 000m2…Let’s just say we had enough place to dance on the 8 stages with my 7500 festival-goers friends. Stages were all amazing and each has something unique. The Moat and the Neon’s Ballroom (only 75 people inside) were the most unusual and probably the best to party.

11224304_725864714186785_7729622656411105203_o

© Ross Silcocks

11942228_723706884402568_3564099374821938791_o

© Ross Silcocks

IMG_0141-min

We also notice that Dimensions set up a lot of different sound systems depending on the stage. Again, we were spoiled and pleasures were varied. The diversity of the sound systems transform each moment in a magic one.

11921832_725863240853599_7674570358301861810_o-min

© Ross Silcocks

In terms of artists, it’s an eclectic line-up like we love at Dure Vie. We attended a really impressive show from Jeremy Underground on the Beach Party when I was swimming with my mates, a beer in the hand and the body roast by the sun on my air mattress.

Boddika, Truncate, Legowelt, Lil Louis made also a great job. We notice inhuman performances from Paranoid London, Ben Klock, Vril, and of course from UR (unfortunately it was not the whole team). This night, Blawan finished us with an incredible dj set (and i’m actually not one of his groupie, but here it was kind of crazy !).

Let’s talk about the other side of Dimensions, the camping ! It’s an important part of the festival magic. Do not hesitate one second when you have to choose your accommodation because Dure Vie’s adventures in the camping were epic ! English, German, Croatian, French, are all here for the same purpose, everything is love ! It’s impossible to meet everybody but your tents’ neighbors quickly become your best friends. Some mattress disappeared but you earn a chair, a pack of cigarettes and a hat, a deal without consent but still honest ! We observe a lot of soldier who didn’t success their trek to their tents and finally decided to have some rest in an unknown person’s tent, or sometimes they prefer sleep under the stars in the middle of the before-party’s relics.

11994215_10206899228940533_1584008083_n-min

A little advise, take something to protect your tent from the sun, because it hits early and hard (almost as much as the bass of the twelve festival’s stages). The camping got also a stunning view for sunsets and sunrises which appease everybody’s hearts after we gave all our energy during nights. Seaside is also a meeting point for a lot of festival-goers between 6am and 8am in order to smoke a last cigarette, have a last drink and make a debrief of everybody’s adventures.

11947889_10206121115841647_8887292877009106325_o-min

We also do not forget the after-partys which occurred few meters away from the camping. Hardcore, Techno, Trance music ravish most audacious people (and believe me, they’re numerous !).

It’s now time to thanks the Dimensions team to success a performance which is quite a feat (A special thanks to Damo who allow Dure Vie to come). We also need to thank our Francfort tent’s neighbor who made the last but not least after-party in this abandoned house (www.florentin-records.com) which was the icing on the cake. It was huge guys !

11892295_479082735602806_3115207498857506203_o

And to conclude a big thanks to my « fairground » family which welcomed me and allow me to spend 5 homeric days.

Now, we « just » need to wait one more year to come back to paradise ! You can register for the 2016 here and follow them on Facebook.

dimfamily1

sunrisedim

Report written by Axel Fenaux