Du 8 au 13 Juillet se déroulait la 14ème édition du festival incontournable de cet été, Calvi on the Rocks. On y était pour vous le raconter. Retour sur une semaine au paradis, entre line-up aux petits oignons, criques bleues azur et art de vivre à la Corse.

« Calvi de Rêve… », ce sont ces mots que nous avons à la bouche lorsque nous repensons à cette semaine passée à danser les pieds dans le sable aux rythmes et sonorités enivrants de lives et DJ Set tous plus pointus les uns que les autres.

Le lieu : un cadre idyllique

Du vendredi soir aux première lueurs du jeudi matin, Calvi on the Rocks nous donne rendez-vous dans différents spots à travers la ville.

L’après-midi : RDV sur les plages de In Casa, Octopussy & Villa Schweppes – chacune ayant son petit trait de personnalité bien à elle : plage de sable fin, mer azur ou crique accessible uniquement par bateau. L’accès à ces événements est gratuit sous réserve de consommer exclusivement ce qui provient de leur bar. Vous pourrez y savourer une bonne Corona bien fraîche les pieds dans l’eau, vous trémoussant sur une programmation éclectique comptant de grands artistes tels Jacques, Bicep, DJ Tennis ou encore David August.

© Nicolas Alleguede

Plage d’In Casa dans la baie de Calvi © Nicolas Alleguede

© Nicolas Alleguede

© Nicolas Alleguede

© Nicolas Alleguede

© Nicolas Alleguede

Le soir : Dès 22h, on fonce au Théâtre de Verdure, un espace au décor grisant créé spécialement pour le festival sur le port de Calvi. Imaginez-vous : un emplacement au bord de l’eau, au pied de la sublime Citadelle de Calvi, dont les parois sont recouvertes d’une forêt de cactus habilement illuminée. La scénographie mêle palmiers & boules disco, de quoi vous plonger dans une atmosphère euphorisante d’entrée de jeu.

À ne pas manquer : les Cabanes localisées dans la partie Docks à l’entrée du Théâtre, où nous avons pu retrouver, entre autres, nos copains du Badaboum Airlines pour des sets endiablés dans ces petits cabanons de plage où une ambiance électrique règne.

Théâtre de Verdure © Nicolas Alleguede

Théâtre de Verdure
© Nicolas Alleguede

13662336_1484905984868777_5149676327490682953_o

© Pascal Montary

pascal2

© Pascal Montary

L’after : La fête est finie ? Au contraire, elle ne fait que commencer et se poursuit dans deux clubs à l’ADN bien affirmé. À noter que l’entrée des aftershows est payante même si vous avez le full pass pour le festival.

* L’Annexe : Petit club camouflé dans les ruelles de Calvi, où vous pourrez retrouver la résidence de Villa Schweppes.

* Chez Tao : « GHJUVENTÙ, GHJUVENTÙ, UNA VOLTA È PO’ MAI PIÙ » : « Vivez heureux aujourd’hui, demain il sera trop tard… ». C’est ce que l’on peut lire sur le plafond de ce temple historique de la nuit corse, offrant une vue plongeante et paradisiaque sur la baie et les montagnes, idéale pour apprécier les levers de soleil. Dans cette ancienne forteresse illuminée, se succèderont des artistes comme Konstantin Sibold, Molly ou encore Para One pour vous accompagner jusqu’au petit matin.

Petit conseil : essayez de venir tôt pour éviter la queue interminable. Comme partout, un décor pareil, ça se paye en file d’attente…

pascal3

Lever de soleil Chez Tao © Pascal Montary

Les artistes : nos coups de cœur

De toutes les performances hallucinantes auxquelles nous avons pu assister, celles qui ont su nous toucher droit au cœur sont les lives.

dOP (Live)

Élu en 2011 3ème meilleur live par RA, ce groupe de trois français fait fureur à travers le monde, mais est encore (trop ?) méconnu en France. On comprend mieux ce succès mondial lorsque l’on assiste à leur performance live, bercée au rythme de la voix de leur talentueux chanteur Jonathan Illel aka JAW. Passionnés d’instruments tels que les flutes, cornes, percussions, xylophones, saxophones, arrangés autour d’une boucle Electro/House, ces férus de musiques de tous les horizons laissent transparaître dans leurs compositions une kyrielle d’influences allant de la Soul à la Techno. Et ça donne un mélange explosif qui vous donnera envie de danser tout nu les pieds dans le sable. Ça tombe bien, vous y êtes.

David August & Ensemble (Live Band)

Ce jeune prodige nous a déjà prouvé sa sensibilité musicale exacerbée à travers ses lives sets impressionnants, qui lui ont valu d’être classé dans le top des meilleurs sets de tous les temps de RA.

Cette fois-ci, il revient accompagné d’un groupe de 3 musiciens qui improvisent et réarrangent sur scène des morceaux instrumentaux : un chanteur, un harpiste, un guitariste et un batteur.

Et ils nous ont envouté ! Nous avons vécu un véritable voyage à travers les styles, les explorations de beats ambient et les percussions galopantes. On découvre alors un nouveau style musical à part entière, où le temps semble s’arrêter.

Le plus : Le lendemain, nous l’avons retrouvé sur la plage d’In Casa pour un DJ Set solo où il a, là aussi, su nous transporter au gré des vagues comme il sait si bien le faire.

© Matthew Oliver

© Matthew Oliver

© Matthew Oliver

© Matthew Oliver

© Nicolas Alleguede

© Nicolas Alleguede

Soulwax (Live)

Les frères Dewaele (aussi membres des 2 Many DJ’s) ont véritablement donné ses lettres de noblesse à l’électro-rock, que ce soit avec leurs albums ou leurs nombreux remixes. Les tubes s’enchaînant, ils font danser des millions de personnes depuis les années 1990 et ce fût notre tour mardi soir. Au menu : trois batteurs infatigables disposés en étoile autour des (nombreuses) tables de mixage placées au centre et des beats si puissants que l’on croirait recevoir un gnon en pleine tronche. La foule était survoltée, et nous aussi.

© Matthew Oliver

© Matthew Oliver

Le lifestyle : le petit plus

Calvi on the Rocks, plus qu’un festival, c’est une expérience 360° à part entière, sur les traces du géant américain Coachella.

Ainsi, la nouvelle direction prise par le festival a pour vocation de vous faire vivre un moment festif, mais aussi et surtout un « art de vivre ».

En outre, on ne manquera pas de remarquer toutes les petites attentions qui nous sont destinées : mises en bouches cuisinées par de « Grands Chefs », décoration léchée, massages, yoga, photocalls, maquillage,… et organisation au poil.

Bien évidemment, cette direction prise n’est pas indifférente à l’arrivée du 15ème anniversaire du festival l’an prochain, qui promet d’être grandiose.

Closing Party à In Casa © Pascal Montary

Closing Party à In Casa
© Pascal Montary

La BO du festival pour les afficionados…

CALVI ON THE ROCKS : FACEBOOK / SOUNDCLOUD / SITE OFFICIEL