Devenu maître dans l’art de surprendre, le collectif rennais Texture présentera le 29 février son dernier projet d’envergure : une expérience visuelle XXL inédite à 360 degrés, fruit de deux ans de travail et de collaboration avec de nombreux artistes, dans l’immense salle du Liberté à Rennes.

Le 29 février prochain, le collectif Texture va investir un lieu mythique de la capitale bretonne, le Liberté, qui a notamment vu passer parmi les premières raves de France, dont celle dans le cadre des Trans Musicales en 1992. Forte d’une capacité de 5000 places pour plus de 4800m2, cette salle d’habitude réservée aux scènes actuelles et autres variétés françaises accueillera cette fois-ci une solide programmation techno, sur les créations d’une quinzaine d’artistes supervisés par Helena Delamarre.

Il aura fallu près de 2 ans pour monter le projet. Sur fond de techno hypnotique, les immenses VJing variant entre flore psychédélique et paysage urbain seront projetés par Valentin Nozay (FEMUR) sur les 4 écrans géants en cube qui délimitent le dancefloor.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, nuit, foule et concert
Texture festival 2019 – Axel Fontaine

Côté programmation, l’événement accueillera plusieurs pontes de la techno, avec les écossais Slam, le duo à la tête du grand label Soma Records, mais aussi Kas:st, l’autre duo français qui monte sur la scène internationale, et enfin Konstantin Sibold, dont les sets entre techo et minimale en France sont mémorables, comme lors du closing de la Spring de Keriolet, à Brest.

L’immersion sera renforcée par la présence d’un système son Funktion One en quadriphonie, qui immergera ses participants, installés aux quatre coins de la salle. Pour toujours plus d’immersion, l’application “Texture”, spécialement créée pour l’occasion, proposera une expérience en réalité augmentée lors de l’évènement.

Retrouvez toutes les infos sur l’événement Facebook. Ne tardez pas à prendre vos places sur la billetterie en ligne.