Photo en une © Alban Gendrot

On ne présente plus les deux collectifs Renascence et La Chinerie, connus pour leur direction artistique avant-gardiste et exigeante. Le 26 octobre, de minuit à 6h, ils feront de la Machine du Moulin Rouge un melting-pot des meilleures figures de la scène électronique actuelle. 

C’était il y a presque 1 an… Conviés par les deux équipes, DJrum et DJ Normal 4 retournaient le défunt Batofar. Ils décident de remettre ça ce vendredi avec un plateau tout aussi solide.

La bringue. Voilà ce qu’il en ressortirait si le spectre musical de Courtesy, invitée d’honneur du Central, devait être résumé en un mot. La diversité de ses sets ne permet effectivement pas de les résumer à un simple style musical, mais plutôt à une vibe. Véritable référence à Copenhague, elle a fondé avec Mama Snake le label Ectotherm, et a plus récemment lancé son propre label Kulør.

Jouera sur le même booth celui qu’on pourrait prendre pour le cousin de Vladimir Ivkovic : l’allemand PLO Man, boss du label Acting Press. À l’image de ses productions, ses sets se caractérisent par un savant mélange de deep house, de breaks et d’ambient.

C’est sans oublier Peach, la canadienne qui monte aussi vite que la température dans sa mythique Boiler Room à Manchester. Si elle a l’air aussi douce que du sirop d’érable, ses sets ne vous transportent pas moins dans une grosse rave chez les rosbifs. Elle se considère elle-même comme une « boule d’énergie » et personne n’ira la contredire…

On a déjà peur de connaître le nom de l’artiste du Central qui devra nous partager lorsqu’Ex-terrestrial sera aux commandes de la Chaufferie. Le canadien Adam Feingold de son vrai nom, n’a cessé de surprendre par ses productions fidèles à la scène locale.

On ne compte pas moins sur la sélecta des ambassadeurs Jean-Mi et Schnell Vitesse (La Chinerie) et sur Nathan Melja (Renascence) pour retourner la Chaufferie !

Retrouvez toutes les infos et la billetterie sur l’événement Facebook.