Photo à la une © Maxime Guillemeau

Ce samedi 7 mars, l’after Radio Pirate fait son grand retour à Paris et change de format. Niché sur une péniche uniquement exploitée pour l’occasion, ce club flottant habituellement organisé le dimanche fera escale le samedi et prolongera ses horaires de 9h à 23h avec une réunion de grands spécialistes aux platines. Terrasse à 360°, limité à 260 vrais fêtards amateurs de techno, minimale, électro, deep house, et bras en l’air… Idéal.

L’année dernière, l’arrivée de Radio Pirate avait fait grand bruit dans la capitale. Ces événements intimistes du dimanche se tiennent sur une péniche à deux pas de la Gare de Lyon, et la transforment en véritable club sur l’eau avec terrasse. Plus qu’un événement, Radio Pirate est aussi le symbole festif de ces radios des années 60, le plus souvent associatives et répressives, qui envahissaient illégalement les ondes de l’Europe du Nord pour faire découvrir à la jeunesse internationale de nouvelles formes de musique. En somme, un crédo « vivons heureux, vivons cachés » que bon nombre de parisiens ont depuis adopté.

Facilement reconnaissable par sa devanture rouge vif, ce lieu inédit et très rarement exploité par la scène électronique se réveillera à nouveau ce samedi 7 mars, de 9h à 23h (et plus si affinités), avec un line-up exigeant pour les vrais initiés de minimale, électro, techno et house. 

Crédit photo © Maxime Guillemeau

Au programme, l’événement accueillera Christian AB, le britannique exilé à Berlin, grand collectionneur de disques en plein essor à travers l’Europe, pour un extended set de 6 heures avec un secret guest encore non-annoncé. À leurs côtés, trois autres DJ sets seront présents dont le digger Venard à la chaîne Youtube aux 2 millions de vues et membre du collectif et label Beau Mot Plage, mais aussi JL., le résident du collectif Reshuffle et spécialiste de ce genre d’after, et AdJus, co-fondateur du collectif et label Increase The Groove qui ouvrira les hostilités dès 9h. À noter aussi la performance explosive du live à huit mains d’ODEN & Fatzo

Le vrai plus résidera dans un système son dernier cri réalisé par la compagnie allemande CODA, leader dans la diffusion audio et privilégié du régal auditif. L’événement mettra aussi en place sa scénographie léchée pour une fête toujours plus immersive dans l’univers de Radio Pirate. Sur place, after ou brunch du samedi oblige, l’équipe déploiera à nouveau sa terrasse à 360° avec poufs et bean bags, un espace de restauration entre woks, nems et fruits, et un bar toujours à petits prix. 

D’autres dates suivront en 2020.

Retrouvez toutes les informations du prochain after sur l’événement Facebook, et vos préventes sur la billetterie en ligne