Pendant la période de confinement, les radios continuent de tourner et d’alimenter notre quotidien. Outre les grandes radios d’informations ou musicales, la webradio PWFM, 100% spécialisée en musiques électroniques, offre un large choix d’écoute et offre la possibilité aux jeunes producteurs d’être diffusés.

Donner de la visibilité aux jeunes producteurs.trices

Avis aux producteurs de tout bord. Pendant la période de confinement, certain.e.s d’entre vous vont passer de nombreuses heures de leur temps à faire de la production, enchaîner les démos, préparer l’après-confinement, et espérer se faire entendre. Aujourd’hui, c’est possible, avec la webradio spécialisée en musiques électroniques PWFM.

Lancée en 2015 à partir d’un groupe Facebook, la radio est aujourd’hui portée par son magazine digital, et met un point d’honneur à promouvoir les jeunes producteurs sur ses ondes et à leur donner de la visibilité. Du passage à la radio à une première interview, d’une première date jusqu’à voir leurs morceaux apposés sur des publicités ou des films (via son projet PWFM Sync), cette plateforme à 360° rouvre ses portes en grand pendant la période de confinement.

La radio diffuse en continu, 7j/7, 24h/24

Après une courte pause, la web radio a été relancée ce mercredi 25 mars, et diffuse en continu un choix extrêmement varié de productions électroniques : techno, indus, house, funk, disco, jungle, ambient, et bien d’autres. « Les auditeurs peuvent digguer et découvrir des tracks dans un recueil inépuisable et jusqu’alors inconnus« , explique Marion, co-fondatrice de PWFM. « L’idéal pour occuper son confinement d’une manière saine, et avoir un accès illimité pour tous les auditeurs férus de nouveautés.« 

Vous êtes producteur.trice ? Chaque artiste, collectif ou encore label est invité à proposer ses productions directement sur le site de PWFM, en se connectant au Backstage. Vous êtes auditeur.trice ? En plus de proposer un panel varié toute la journée, la radio est pilotée chaque soir de la semaine par des émissions et cartes blanches animées par des programmateurs de tous univers musicaux. De la micro minimale le lundi, à l’IDM, électro et acid le mardi, jungle, drum’n’bass le mercredi, house, funk et disco le jeudi, techno le vendredi, trance et hardcore le samedi, et ambient le dimanche. Si avec ça vous n’avez pas le choix…

Au fur et à mesure des jours et des semaines, PWFM promet beaucoup de nouveautés, « entre immersion dans la fête jusqu’à des sujets plus politiques comme la place des femmes sur la scène électronique« , notamment via son projet Provocative Women For Music.

Retrouvez toutes les informations sur le site de PWFM, et branchez-vous !