Crédit photo : Anthony Belliot

Pour chacun d’entre nous, certains tracks ont une signification particulière suivant le moment de la journée vécu, l’émotion ressentie ou l’aura qu’il dégage. Selon son style musical, son rythme, sa texture, ses instruments, vocales ou vibrations, l’effet est tel qu’on l’écoute souvent à un moment précis de la journée. On a demandé à Turnbalism et Manka, les résidents du collectif, label et web radio PWFM, de nous livrer leur journée type : réveil, café, platines, cuisine, closing, after avant de les retrouver à l’International vendredi.

Pour se réveiller en douceur :

Turnbalism : Ce morceau de Lena Chamamyan, une chanteuse Syrienne à la voix si douce, est vraiment bien adapté aux réveils aussi durs soient-ils.

Manka :

Pour sortir du lit :

Turnbalism : Je préconise un bon William Onyeabor, celui-ci nous a malheureusement quitté l’an dernier. Fantastic Man me permet en général de me lever du bon pied.

Manka :

Celui qui te fait l’effet d’un café corsé :

Turnbalism : En temps que non buveur de café, je choisirais ce morceau du groupe sud africain Splash. Le track est bien rythmé et les petites voix qui viennent au refrain me font tout le temps sautiller, mon coeur s’accélère, j’ai envie de parcourir le monde! Bref, c’est ma caféine à moi j’imagine…

Manka :

Celui que t’écoute calé dans un bain :

Turnbalism : J’en ai pas mal en tête, mais je vais choisir ce classique de Letta Mbulu. Une pure merveille, vous pouvez sortir sels, bains moussants, petites bougies et peignoirs tout chauds pour ce morceau!

Manka :

Pour être le maestro aux platines ou en cuisine :

Turnbalism : Aux fourneaux, faut que je vous balance un peu la sauce j’imagine. Là aussi tellement d’ingrédients que j’aimerais faire partager… Tu veux bien relever ton plat, ou enflammer la foule? Ce remix d’une queen disco par Terrence Parker pourrait bien faire chavirer ta soirée.

Manka :

Le track que tout le monde voudrait te voler :

Turnbalism : En vrai, je vais tricher un peu. Je vais pas te donner ce que tu veux! Mais je te file du lourd quand même. J’ai pu chopper le vinyle grâce à Mr Joe Claussel en personne, une grosse balle qui part dans des délires un peu psychés assez vite. Mais en général, placée dans un set au bon moment, elle fait bien monter la mayonnaise. Souvent je ne joue que les 4/5 premières minutes, vous comprendrez pourquoi.

Manka :

Un track de closing :

Turnbalism : Ça dépend vraiment de l’ambiance, mais dernièrement j’invite tout le monde au quartier !

Manka :

L’ultime track qui t’achève en after :

Turnbalism : J’avoue avoir une partie de moi qui rêve d’être invitée à jouer dans un after bien sale. Du coup, j’ai mis de côtés des tracks qui attendent ce jour-là avec impatience. J’aimerais proposer quelque chose de plus hybride, toujours lié à ce que j’ai l’habitude de jouer à savoir musiques tribales, beaucoup de percus sur fond de techno bien costaud. Si quelqu’un m’entends !

Manka :

Suivre :

Vendredi 12 janvier : PWFM attaque 2018 [boum boum boum]