Ça nous arrive tous, et de plus en plus. Le week-end est encore deux jours à venir, mais l’envie de sortir est trop forte. Et c’est l’équipe de Mercredi Soir qui le confirme : après leur succès fulgurant l’année dernière, le format revient cette année encore entre artistes confirmés de la scène internationale et française, mini-festival et talents locaux. On ne va pas se le cacher : faire la fête en semaine force à poser des congés mais est parfois plus excitante que le week-end. 

L’année dernière, les événements Mercredi Soir avaient enflammé l’ex-club Garage, et ce chaque semaine jusqu’à l’aube. Un cocktail entre house, disco, funk, ambiance chaleureuse et volonté d’oublier les contraintes du jeudi matin, qui avait rencontré un succès fulgurant. Alors pourquoi faire la fête le mercredi soir est-il de plus en plus plébiscité à Paris et dans d’autres villes françaises ?

Pour Samy, à la tête du projet, le mercredi soir est un nouveau temps de fête car « les gens qui viennent ont vraiment envie d’être là. Quand tu fais la fête le mercredi, c’est que tu as vraiment envie de la faire, rares sont ceux qui viennent par hasard, traînés par leurs potes de force. Alors oui, beaucoup découvre, on a qu’un an après tout, certains ne nous connaissent pas, mais disons que si les gens viennent faire la fête avec nous un mercredi, c’est qu’ils avaient vraiment envie de sortir ce soir-là. La vibe s’en ressent d’autant plus. » Exit la rude concurrence des clubs du week-end, les files à rallonge et la course à la tête d’affiche. Le mercredi, l’ambiance y est plus décontractée, les gens qui vous entourent sont plus curieux, et l’on vient les yeux fermés sur les artistes programmés parce que notre seul but, c’est d’oublier que le week-end est encore « loin ». 

Mais pour autant, Mercredi Soir ne lésine pas ses line-up : mélange subtile entre la scène internationale, française et parisienne, entre les artistes confirmés et la petite scène locale, c’est « le bon moyen de laisser s’exprimer les très bons artistes qui sont plus jeunes et moins connus.« , poursuit Samy. Cette année, Mercredi Soir reprendra donc les commandes d’un nouveau lieu, le NF-34, et ce chaque mercredi de 19h à 4h30. 

Les prochains rendez-vous accueilleront notamment le collectif parisien House Of Underground qui inviteront ce mercredi 15 mai le duo Rag Dabons (Gabriel et Sandro) de l’écurie D.KO Records, aux côtés de leurs résidents Bakudan (Onibaku b2b HDNLS), CoganKazan – underscore_808 et Maison Blanche. Le mercredi 22 mai, c’est l’artiste CHIDA, pionnier de l’électronique japonais underground qui accompagnera Marina Trenchdaniel weil et Xander. Mercredi 29 mai, veille de jour ferié, la programmation sera dédiée aux artistes locaux dont Nick V, le patron de La Mona, Aurèle du label Cracki Records, Rohmi et ABI du crew 100% féminin RA+RE et DVDE, résident de House Of Underground. Enfin, mercredi 5 juin, c’est le collectif Mic Mac qui prendra le contrôle de la cage avec Jef K

Alors, prêts à poser votre mercredi soir ? 

Plus d’infos et line-up complets sur la page Facebook de Mercredi Soir