Julien Sandre n’en est pas à son coup d’essai. DJ et producteur émérite, son label Blindbox (aujourd’hui arrivé à son terme) a fait danser les dancefloors du monde entier via des releases avec Julian Alexander, Chris Carrier ou Hector Moralez, présentes dans les bacs de disques des plus grands, dont Ricardo Villalobos, ZIP ou Margaret Dygas. Écoutez en exclusivité 1h de mix house minimaliste aux accents électro avec des tracks de Mandar ou Zendid, et foncez le voir au Faust demain soir pour la résidence MOIST de Franck Roger.

Comment as-tu fait ce podcast?

Je l’ai enregistré dans mon studio à Naples avec: 
2 Technics SL- 1200 MK2
2 CDJ Pioneer 2000
Mixer Allen Heat 32
J’ai utilisé des vinyles de ma collection et quelques tracks digitales que j’envoie spécialement pour mes promos. J’adore faire des sessions live dans mon studio, ça me permet d’écouter de la bonne musique et de me relaxer. Ca a été le cas pendant que j’enregistrais celui-ci.

Quels genres ou styles musicaux y as-tu incorporé?

Un mix de tracks house groovy, spatiales et raffinées – avec quelques incorporations plus électro. J’adore ce genre de musique en ce moment. J’y ai inséré des tracks d’artistes que j’aime et que je joue beaucoup en set, comme Mandar, Zendid, Franck Roger, Cosmjn, Viceversa, Sakro et puis moi-même (sous mon alias Jarau).

Qu’est-ce que tu voulais y exprimer?

Quand je joue, j’essaie toujours de partager et de faire ressentir les bonne ondes que j’ai sur le moment. Dans ce mix, tu peux facilement détecter cet esprit positif via les tracks que je joue ou écoute en ce moment. De la musique sur laquelle tu peux danser bien sûr, mais qui te laisse une belle sensation, un bon souvenir. J’essaie de faire ça pour laisser une trace de ma performance.

Un gros projet futur dont tu voudrais parler?

Après que nous ayons fermé (avec beaucoup de regrets) le projet Blind Box, je suis super fier et motivé d’annoncer que j’inaugure bientôt mon nouveau label. Il aura le même esprit que celui qui a permis à Blind Box de devenir une référence « culte » du genre. J’ai envie de travailler avec certains des artistes qui ont déjà signé dessus, et en dénicher de nouveaux talentueux. Tout ça pour un seul et même but : la qualité de la musique sur vinyle. J’espère pouvoir annoncer une première release après l’été, croisons les doigts !
Julien Sandre : Facebook / Soundcloud / RA