Le Collectif Culture Bar Bars et plus de 40 clubs français se sont rassemblés pour œuvrer à la reconnaissance de leurs établissements en France auprès des institutions, en créant le statut « Club Culture ».

Pour la première fois de l’histoire de la musique en France, les clubs Français se sont rassemblés sous la bannière « Clubs Cultures », avec pour objectif de « s’engager et partager un certain nombre de valeurs sociales communes et de pratiques culturelles inhérentes à leur cœur de métier. », à l’heure où ces établissements, très impactés par la crise sanitaire, n’ont pas encore rouvert leurs portes depuis plus de 15 mois. 

Le statut de « Clubs Cultures » a été institué pour reconnaître ces lieux comme « lieu culturel festif » et « établissement recevant du public, la nuit ou le jour ». Ces lieux hybrides, à mi-chemin entre une salle de concerts et une discothèque, connaissent les « contraintes du secteur privé sans les subventions du secteur public », jouant un rôle essentiel depuis plus de 30 ans dans l’écosystème culturel. 

En février, les représentants des Clubs Cultures Collectif Culture Bar Bars, du club de Nantes Warehouse, du club parisien Badaboum, et du club lyonnais Le Sucre ont été reçus par la conseillère de la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot, pour être entendus sur « leur demande de reconnaissance culturelle ». À cet effet, un groupe de travail a été constitué avec le Ministère. Ils travailleront dans les prochaines « sur une perspective de réouverture » (à l’heure où aucune date n’a été fixée depuis presqu’un an), seront intégrés « dans la boucle culturelle nationale et régionale » et sur « la mise en place d’un travail sur le long terme pour l’élaboration d’un nouveau statut. »

À l’aube de leur réouverture le 9 juillet prochain, les clubs ont ainsi reçu le soutien de plus de 150 artistes des musiques électroniques, dont Laurent Garnier, Rone, David Guetta, Arnaud Rebotini, Pedro Winter, Etienne de Crécy, The Avener, Vitalic, Vladimir Cauchemar, Cerrone, Folamour, N’to, Joris Delacroix, Jennifer Cardini, Jean Michel Jarre, Yuksek, Teki Latex, Myd, S3A, François X, Chloe, Agoria, Molecule, Oxia, DJ Gregory, Molly, D’Julz, Anetha, et bien d’autres. 

« Aujourd’hui, nous revendiquons les valeurs qui nous rassemblent, tenons à exposer les missions qui sont les nôtres au bénéfice des artistes, de leur professionnalisation et de leur développement de carrière, au même titre qu’auprès des publics », précise le communiqué. L’initiative est notamment soutenue par l’ancien Ministre de la Culture Jack Lag et par la Mairie de Paris.