© Artwork by Androgyne

Nouvel arrivant sur le paysage nantais, le club du Macadam est déjà devenu incontournable. Situé dans le quartier du bas Chantenay, sa programmation séduit chaque week-end. On a voulu en savoir plus sur les influences musicales de Youl (collectif Androgyne), son directeur artistique : 11 tracks éclectiques entre afrobeat, new wave, ambient, acapella ou tube disco.

1 • Cyril Martin · African

La toute première track jouée au Macadam. Je jouais en ouverture de la soirée avant Aleqs Notal et Fantastic Man. Douceur tropicale.

 

2 • Bonnie & Klein · Singularity

Un moment hors du temps vécu au Garbisz Festival en Pologne. Sans doute le meilleur festival auquel j’ai pu participer, devant le Fusion, le Dimension ou encore le Dekmantel Selectors pour les émotions ressenties.

Concernant ce track, j’errais vers 10h du matin avec mes deux acolytes sous la pluie dans la forêt, protégé par un kway de fortune. Nous étions à peine 5 individus à patauger dans le dancefloor boueux en bordure de lac, avec une scénographie proche du Sisyphos berlinois, dernier track de la nuit… Un hymne a capella pour festivaliers rescapés.

3 • Emmanuel Top · Spherique

L’un de mes plus grands moments techno. Accompagné d’un de mes compagnons de danse de prédilection, nous étions comme souvent le dimanche après-midi à Berlin enserrés dans l’antre de béton, face à Marco Shuttle. Cette bombe acid marque une pause silencieuse terrifiante en milieu de morceau. La sortie de ce break déchaine l’énergie du public écrasé par le soundsystem surpuissant, à rendre les gens fous… Un morceau d’une rare intensité, joyau de la rave des années 90 qui n’a rien perdu de sa ferveur, au contraire.

 

4 • Front 242 · Headhunter

Le track new wave dancefloor par excellence. J’adore le jouer.

5 • Geoffrey Oryema · Kei Kweyo

Folie percussive, ovni de la danse. Ce titre possède un groove infini, une rythmique absolue. C’est un sublime morceau.

6 • Bedrock Ft KYO · For What You Dream Of Full On (Renaissance Mix)

Ce tube représente pour moi la rave à l’état pur. Vocale surpuissante, très longue durée et de constantes évolutions rythmiques. Le punch de la percussion est incroyable. C’est un de ces tracks qui ne terminent jamais et que l’on pourrait jouer à l’infini. J’adore autour de 7 minutes 30 cette impression de fin du morceau… cela repart plus intensément encore pour éclore avec un cri magnifique vers 8’30 et s’éteindre progressivement. Un bijou.

7 • Madonna · Like A Prayer (Churchapella)

Le track des amis. Cette musique m’évoque le partage, la danse. À chaque fois que j’ai pu la jouer, les gens deviennent dingues et chantent à pleins poumons, les bras tendus vers le ciel, un effet de chorale majustueux. La version a capella est parfaite, elle monte en puissance tout du long. J’ai eu la chance d’être invité par Paramida pour faire le closing du Renate dernièrement. Ce fut ma dernière track jouée. Je vous laisse imaginer la communion du public à 11h du matin, avec la moitié de copains sur le dancefloor…

8 • Manhattan Transfer · Twilight Zone Twilight Tone

J’ai découvert ce morceau récemment, un tube disco ahurissant. On pourrait croit à une bande son de film sur la première minute, avant l’explosion disco suivie d’un riff de guitare aérien, pour retourner vers des sonorités plus sombres là encore très cinématographiques dans leur atmosphère, et terminer dans un bain de lumière.

9 • Fade X · Curiosity (Original Mix)

Discogs et ses joyaux perdus. Ce site est véritable trésor lorsqu’on a le temps de fouiller les occasions. Ce track est inspiré d’un sample de « Forest » de The Cure. Il m’évoque une réincarnation. Une dualité s’installe entre la dureté de la percussion/batterie et le sample de guitare qui est d’un lyrisme tragique.

10 • Dj Metatron · Spiral Worlds

Plénitude extrême, un voyage ambient aux sonorités intergalactiques. Elle m’inspire la sagesse, unique et infinie.

11 • Dimitri from Stoke On Trent · Dem Oi Garl

Un remix du tube de Them « Gloria ». Gloria est le nom de nos fêtes du dimanche, associé à cette musique rock intemporelle, cela devient un hymne capable de transcender le public. C’est aussi un morceau que j’ai beaucoup écouté à l’adolescence, comme un symbole donc !

Toutes les infos et la programmation des événements sur la page Facebook du Macadam