Les directeurs artistiques (DA) travaillent d’arrache-pied pour vous offrir les meilleurs plateaux. Mais au fond, ils écoutent quoi ? Après avoir rencontré Mathieu Fonsny pour une interview sans filtre, on le retrouve de nouveau dans nos pages pour une playlist à l’image de son festival … éclectique et pleine de découvertes.

1 • Nas – Nas Is Like (Instrumental)
Je suis très content d’avoir DJ Premier à Dour cette année. Il vient deux fois, avec PRhyme et en formule liveband. Premier représente pour moi assez bien l’esprit de Dour, il traverse les générations, reste assez pointu sur ses choix. Il a ce côté ‘légende’ mais aussi ‘frais’. C’est ce qu’on cherche à faire à Dour. Ce beat pour Nas, qui a fait un show d’anthologie en 2014 à Dour, est une de ses meilleures productions. Un classique indémodable.

2 • Caballero & JeanJass – Merci Beaucoup /
Il se passe un vrai bon truc dans le rap belge en ce moment. Plein de groupes émergents en même temps et, dans des styles différents, participent à une énergie positive globale qui remet la Belgique sur la carte du rap chanté en français. Moi, j’aime bien personnellement JeanJass. Le mec a un truc à lui qui me plaît. Dans le style, Romeo Elvis et Le Motel ont fait pour moi un des meilleurs albums de ces derniers mois.

3 • Floating Points – Nuits Sonores
FloPo est venu en dj l’an dernier et c’était magique. J’aime bien cette génération de digger de vinyles mais souvent ça s’arrête là. Chez Floating Points, ça va plus loin. Il rassemble toutes les influences qu’il puise dans ses disques retrouvés et les insuffle dans ses productions. C’est pas de la house, pas du disco, pas du jazz, pas du funk, … C’est tout en même temps. Cette année, il vient avec sa grosse formule live. En plus, ce titre porte le nom d’un festival que j’aime beaucoup, fait par des gens que j’aime beaucoup…

4 • DJ EZ /
J’ai toujours été très attentif à ce qui vient d’Angleterre. Quand j’étais ado, j’ai pris ‘Sincere’ de MJ Cole en pleine figure. Dans un autre registre, mais finalement pas si éloigné, je trouvais ce que proposait Craig David incroyablement frais. EZ est le Pete Tong ou le Gilles Peterson du UK garage, 2-step, … Ses shows sont dingues, il mixe sur des CDJ comme le ferait un DJ rap sur des Technics : il utilise le cue à la manière d’un cut de rap.

5 • DJ Paypal /
J’adore le juke, le footwork… À Dour, on aime les niches et on essaie d’y aller à fond. J’aime bien l’équipe Teklife, ils font bien les choses, encore une fois avec authenticité. Plus personnellement, je suis la dernière personne à avoir fait jouer dj Rashad en Europe avant sa disparition (à Liège pour les 10 ans de Forma.T en 2014) et je dois avouer que j’aimais beaucoup ce mec et ce qu’il représente. Je suis content d’avoir Paypal.

6 • Poliça – Lime Habit
J’aime bien Poliça, leur musique me fait penser à tellement de choses que j’ai écouté quand j’étais plus jeune. Quand je les ai vu en 2012 à Dour, j’avais été tellement impressionné du rendu live. Leurs productions sont super travaillées, la voix de cette chanteuse est particulière. Sur scène, c’est pas comme sur disque, mais c’est parfait, tout sonne parfaitement.

 

7 • Dominica – Gotta Let You Go (Bicep Edit) /
Je suis aussi DJ et ça fait longtemps qu’on se connait avec les Bicep. On s’échange des morceaux depuis plusieurs années. Ce qui leur arrive est vraiment super. Ils n’ont l’air de venir d’aucune grande famille de techno ou de house, ils arrivent un peu de nulle part. C’est bourré de références intelligentes à des trucs presque putassiers en fait. Mais ils restent du bon côté de la ligne. Tu peux aussi bien écouter leurs trucs dans un festival intello qu’à Ibiza. J’aime aussi bien ça. Cet edit est mortel ! J’ai toujours l’original en vinyle, c’était un peu un plaisir coupable à l’époque car ce qui sortait sur Outland (le label d’origine) était parfois du mauvais côté de la ligne…. Je l’avais acheté en cachette de mes potes.

8 • Témé Tan – Améthys
On fait jouer beaucoup de groupes belges chaque année à Dour. Témé Tan est sans doute une des meilleures découvertes pour moi ces derniers temps. On retrouve plein de bons ingrédients dans la musique de Témé Tan. Il y a un côté un peu cheesy que j’aime bien, puis ça groove et il y a tous ces éléments qui donnent cette rondeur à chaque morceau. Je me réjouis vraiment de les voir.

9 • Islam Chipsy & EEK /
À Dour, on est constamment à la recherche de nouveaux styles et genres et on ne se cantonne pas à la musique européenne et américaine. Quand j’ai vu pour la première fois Islam Chipsy, j’ai été impressionné par l’énergie qui se dégageait de cette formule avec deux batteries. Je me tenais au courant de ce qui se passait au Caire, de cette électro chaâbi et là, tout prenait son sens sur le groupe que l’on devait faire à Dour. Même chose pour les africains Pat Thomas, Konono N°1 et Mbongwana Star.

10 • Amélie Lens – Exhale
On est très ami depuis longtemps avec Amélie. C’est quelqu’un que j’aime beaucoup et je suis depuis ses débuts. Là, elle vient de passer une grosse étape. Ses morceaux sont joués par les plus gros dj’s techno, elle joue en dehors de nos frontières, Pan-Pot l’a pris sous son aile… Je sentais que c’était le bon moment pour la faire jouer. C’est un peu notre Nina Kraviz à nous… En encore plus jolie…

 

DOUR : SOUNDCLOUD / FACEBOOK / SITE OFFICIEL

EVENT FACEBOOK / JEU CONCOURS GOODIES / INTERVIEW MATHIEU FONSNY