Du 11 au 16 octobre, le festival « FTMA » s’installe au coeur du Marais, aux numéros 35 et 37 de la rue des Francs-Bourgeois. Dans les profondeurs de 2900m2 de l’Hôtel de Coulanges, arts visuels, sonores et numériques s’unifieront pour promettre une expérience multi-sensorielle.

Pour cette première édition co-produit par fluxus temporis (projet porté par l’agence Rotary) et le 3537, le travail de plus de 25 artistes français et internationaux sera mis à l’honneur durant une semaine où cohabiteront dans un même lieu installations sonores immersives, performances, œuvres multimédia, ateliers et concerts. Une expérience vouée à redéfinir la musique, le bruit, le son… ou peut-être une manière de matérialiser ce qui n’a pas d’enveloppe physique.

Au-delà de l’exposition, le festival laissera également place à la réflexion et aux partages de connaissances lors de discussions et workshops autour du son et des nouvelles technologies, en collaboration avec des institutions et acteurs clés du milieu comme Monom Studios qui viendra de Berlin pour la première fois en France présenter des compositions sonores spatialisées grâce au système 4DSOUND.

La musique au coeur d’installations artistiques

Une dizaine d’oeuvres immersives sera présentée lors du festival. Celle de Masomenos « SEE THE MUSIC » établira notamment un dialogue algorithmique entre une partition musicale et la lumière.

Crédit Photo ©Stéphane Bissières

Également, « Dataline » entre autres, fait partie de la série d’installations d’art sonore Hard Drives Music créée par Stéphane Bissières. Composée de l’assemblage de plusieurs modules de disques durs contrôlés par Arduino, chaque disque dur est une source sonore acoustique, un synthétiseur qui produit algorithmiquement des motifs mélodiques génératifs inspirés par les compositeurs minimalistes américains.

Programmation musicale composée de têtes d’affiches internationales et d’artistes locaux

Axé sur les musiques électroacoustiques, acousmatiques et électroniques, le programme du festival mettra en avant des artistes établis et émergents, qui placent l’exploration sonore et les formes contemporaines de création par la technologie au cœur de leur démarche artistique.

À l’occasion du vernissage, le mardi 11 octobre les artistes Rouge Mécanique, The Rainbow Machine et enfin Emanuele Wiltsch Barberio viendront performer en live sur le système son immersif 4DSOUND composé de 30 enceintes. Les artistes William Russell (4DSOUND), Shlømo (IDM set) et Bunq (Live), ouvriront le bal lors de la première soirée du festival le jeudi 13 octobre.

Dans cette continuité, le vendredi 14 octobre, les artistes Jan Jelinek, Roméo Poirier et Shcaa seront en live. Enfin, la soirée de clotûre sera orchestrée par les artistes Sabisha Friedberg (4DSOUND), Nova Materia (4DSOUND), Myako, et enfin Clara 3000.

Toutes les informations sont à retrouver sur l’événement Facebook. La billetterie en ligne est à retrouver ici. À noter que tous les jours de 11h à 19h, l’accès à l’exposition est ouvert et gratuit pour tous.

Crédit Photo ©Masomenos