Depuis le 11 juillet, le nouvel open air de 5000m2 Border City s’est installé en proche banlieue de Paris, piloté par les collectifs Newtrack et BNK qui y organisent du jeudi au dimanche des événements électroniques. Suite à des complications liées à la crise de la COVID-19, le lieu est contraint de fermer tout le week-end. Mais bonne nouvelle : il pourra rouvrir dès la semaine prochaine, et ce jusqu’au 5 septembre. 

À l’heure où le secteur événementiel est paralysé depuis plus de 4 mois, le nouvel open air Border City est devenu l’eldorado de nombreux fêtards, qui peuvent profiter du jeudi au dimanche d’événements électroniques à ciel ouvert. Piloté par les collectifs Newtrack et BNK déjà reconnus de la scène parisienne pour leurs événements, cet espace de 5000m2 installé dans les Docks de Paris a pourtant subi un coup dur ce jour, et sera contraint de rester fermer tout le week-end.

Via un communiqué posté sur leur page Facebook, les organisateurs expliquent que les événements de vendredi à dimanche sont annulés sur « ordre de la préfecture« , malgré le respect strict des règles sanitaires mis en place depuis cette semaine. Cette semaine, le port du masque y avait notamment été décrété obligatoire dans toute l’enceinte du lieu, y compris sur le dancefloor, suscitant une vague d’indignation de la part de certains habitués. 

Jointe par la rédaction, l’équipe d’organisation se veut pourtant rassurante et nous informe que les événements devraient reprendre normalement dès la semaine prochaine, et ce jusqu’au 5 septembre prochain. À l’heure où les clubs et établissements festifs en lieux clos sont toujours fermés, ce nouveau coup dur met en péril le seul cadre légal envisageable pour le secteur événementiel cet été : les open air. 

Tout notre soutien à Border City. L’évolution de la situation sera à retrouver sur leur page Facebook