« Hé les gars, venez on se fait notre propre Boiler Room, mais dans mes chiottes, non ?! » L’idée, probablement lancée lors d’une assemblée évangélique chrétienne d’abstinents de Saint-Jacques-de-Compostell, a du en faire rire plus d’un. Puis quand le vin et les hosties se sont épuisés, cette idée de pisser métaphoriquement sur le Boiler Room est vraiment devenue concrète — allez savoir pourquoi.

Venu de Manchester : Paleman aux commandes des platines ; des platines dans la salle de bain d’une baraque de Sydney avec tout ce qui faut d’équipements, d’alcools et de potes pour festoyer dans les règles. Hier, ce DJ britannique a non seulement réussi un coup de pub énorme, mais également prouvé qu’une fête dans ses chiottes est tout à fait possible. C’est parti pour plus d’une heure de set de Paleman en direct du Toilet Room.

Sylvain Di Cristo

The first TOILET ROOM by PALEMAN

Hey man, how about we do our own version of the Boiler Room in the toilets, what do you reckon?” The idea, which was probably first conceived at a meeting of abstinent Evangelical Christians in Saint-Jacques-de-Compostell, must have made more than just one person laugh. Then, when the wine and hosts are all gone, the idea of pissing metaphorically on the Boiler Room really came into being – God knows why!

DJ Paleman, commanding the decks in the toilets with every piece of equipment imaginable, a plentiful supply of alcohol and a group of mates to party within the rules. Yesterday, the British DJ had not only succeeded with this huge publicity stunt, but also proved that a rave in his toilet block is entirely possible. It’s full steam ahead for Paleman’s 1 hour plus set, live from the Toilet Room.

Sylvain Di Cristo