Pour sa première édition en 2017, le festival Paco Tyson nous lançait déjà un uppercut dans l’œil. Nouvel arrivant dans le paysage des festivals du Grand Ouest, son effet revigorant donnait un nouveau souffle à la ville avec plus de 10 000 festivaliers au compteur. Ce week-end, les 27 et 28 avril prochains, son line up à faire pâlir ses grands frères revient à Nantes.

Le Paco Tyson s’apprête à devenir le rendez-vous immanquable du printemps. L’on s’extasiait déjà devant les premiers noms de sa programmation house et techno avec Laurent GarnierEllen Allien, Karenn (duo formé par Blawan et Pariah), François X et AntigoneJayda GLa Fraîcheur ou Mister Saturday Night, et hard techno avec N-VitralDj SveTec et Zone-33.

Quelques mois plus tard, la nouvelle tombait : le prince germano-chilien de la techno minimale et micro house Ricardo Villalobos y fera une rare apparition en France. Reconnu dans le monde entier pour ses longs sets intenses parsemés de tracks unreleased et de moments épiques à tout va, Ricardo est élu DJ de l’année par le célèbre média Resident Advisor en 2008 et 2010, suite à sa propulsion fulgurante sur la scène électronique grâce notamment à la sortie de ses albums Alcachofa sur Playhouse (2003) et Thé Au Harem d’Archimède sur le célèbre label berlinois Perlon (2004). Son dernier LP en date sort sur le label roumain [a:rpia:r], terre fertile des ondes micro-minimales et s’intitule « Empiric House », reflet fidèle de sa musique, mentale et esthétique, dont beaucoup d’adeptes le considèrent aujourd’hui comme une figure presque iconique du mouvement.

Tout aussi légendaire, la scène psytrance sera représentée cette année par le duo israélien Vini Vici. Modestement repérés il y a cinq ans par l’un des plus gros labels du genre Iboga Records et épaulés par Infected Mushroom, originaires du même pays, leur nom est aujourd’hui devenu incontournable sur la scène internationale.

Mais la programmation ne s’arrête pas là et continue d’étonner pour sa pertinence. La techno minimale résonnera avec la légende de Détroit Robert Hood, pionnier et fondateur d’Underground Resistance avec Jeff Mills et Mike Banks. Le pont entre house et techno sera assuré par la chilienne Shanti Celeste notamment remarquée pour sa Boiler Room au Dekmantel l’été dernier, sans compter la résidente du Paranoma Bar et véritable maîtresse de la culture club underground Steffi. Autre nom essentiel, In Aeternam Vale, repère pontife de l’électronique punk-rock né à Lyon en 1983 sous le vent des influences des synthés de Kraftwerk et de la techno de Detroit. Blazy et Mad Maxx parfairont eux la programmation trance et hardcore du festival.

Depuis sa première édition l’année dernière, le Paco met également un point d’honneur à faire jouer ses DJs locaux. Après ZoltanMLC et Clayton Guifford, s’y ajoutent Oksa, Alqa Wakké, Jef-K, Le Crabe et The Looks.

Pour les plus téméraires, un closing (gratuit) est prévu au Warehouse de Nantes le dimanche 29 avril avec deux salles et une terrasse. Début des festivités à 16h et ce jusqu’à l’aube le lendemain matin.

Hier, le festival publiait une vidéo avec les premières images du montage.

Tour du propriétaire 2018 #1

Paco TV Session 1tickets: https://www.digitick.com/index-css5-festivalpacotyson-pg1.htmlwww.pacotyson.frwww.instagram.com/pacotysonwww.facebook.com/pacotysonfestival

Gepostet von PACO TYSON am Montag, 23. April 2018

Alors, prêts ? Toutes les infos sont disponibles sur l’événement Facebook. Ne tardez pas à prendre votre billet.