La traditionnelle Closing Party de Nuits sonores devient en 2018 le « Closing Day » et s’étend à La Sucrière, dans la Salle 1930 et sur l’Esplanade, en plus du club du Sucre. Le dimanche 13 mai, trois plateaux de haute voltige réuniront les plus gros poids lourds de la house et de la techno pour conclure les 8 jours de festival. 

La seizième édition des Nuits Sonores promettait déjà un plateau exceptionnel. On n’en attendait pas mieux du plateau du traditionnel (devenu légendaire) « Closing Day » qui cette année comprendra non pas un mais trois lieux, et donc trois plateaux d’artistes.

De 15h à 22h, le Sucre accueillera 4 heures du puissant live de KiNK qui annonce un moment hors du temps avec cet expert des machines. Le berlinois Juliano, fervent de sets acid membre à part entière de la musique électronique lyonnaise lui emboîtera le pas.

Sur l’Esplanade, de 15h à 22h toujours aura lieu la célébration des 10 ans du label de Motor City Drum Ensemble, monstre de la house européenne et acteur du revival disco, house et souful. Son label, Faces Records and MCDE, fondé avec son ami Pablo Valentino, a depuis sorti nombre de sorties intemporelles dont les célèbres « Raw Cuts« . Les deux co-fondateurs seront accompagnés par Henry Wu qui signait en 2018 l’EP « Projections » avec Pablo Valentino.

Le troisième plateau de la Salle 1930 achève de donner le vertige. Le monument, papa, instigateur de la house music en France Laurent Garnier, récemment décoré par l’Ordre des Chevaliers des Arts et des Lettres, proposera un set aussi éclectique que puissant. À ses côtés, l’ancienne résidente du Smart Bar à Chicago (aux côtés de Derrick May et Franckie Knuckles) The Black Madonna, aujourd’hui devenue elle aussi une référence de la musique électronique via ses productions et ses sets. Mais ça ne s’arrête pas là : les deux pontifes, après avoir chacun assuré leur partie du job, finiront en un back to back qui s’annonce déjà historique.

Toutes les infos et la billetterie sur le site de Nuits Sonores.