Photo à la une © Florent Siegenthaler

Samedi 23 octobre, le collectif Less Drama More Techno  va fêter ses 6 ans au Nouveau Casino lors de sa résidence mensuelle, pour une soirée techno anticonformiste, sombre, et « sans drama ». Un esprit berlinois d’ouverture et de liberté testé sur les dancefloors depuis plus de 20 ans. 

Fondé en 2015 par Ben Manson, résident aux mythiques soirées La Démence (Fuse de Bruxelles) et Revolver (KitKat Club de Berlin), le collectif Less Drama More Techno s’est rapidement forgée une place de choix sur la scène parisienne, pour « retrouver le son techno sans concession » avec ses valeurs de tolérance et d’ouverture d’esprit.

À mi-chemin entre la teuf berlinoise et la rave, chaque édition mensuelle cartonne, grâce à une recette où la techno galope, libre, anticonformiste, sans étiquettes, et sans « drama ». « À l’époque, il n’y avait pas autant d’évènement techno, et la scène queer où j’ai évolué comme un ovni depuis déjà 20 ans était très « pop commerciale », il était donc temps pour moi de créer quelque chose de nouveau. », explique-t-il. 

C’est avec l’idée de ramener la musique rave en club avec des DJs de la scène comme Boris, Volvox ou encore Fraz.ier, mais aussi avec ses résidents Air-One, DMN, Mr Cozzo, Disco Motor et High Low que l’équipe de LDMT monte ses soirées à Paris. De la dark disco à l’EBM en passant par une techno plus raw, mentale et indus, LDMT devient une référence dans la capitale et s’installe notamment au Nouveau Casino, en organisant des événements autour des valeurs de tolérance et d’ouverture d’esprit, « avec une atmosphère de liberté dans le respect de l’autre. De Lyon à Bruxelles, d’Amsterdam à Montpellier, de Paris à Madrid, LDMT fédère.

Le prochain événement aura lieu le samedi 23 octobre dans ce fief près de Parmentier, de minuit à 6h. L’événement sera d’envergure pour fêter les 6 ans du collectif, et côté programmation, Ben Manson a voulu « mélanger son mood avec notre nouveau résident AIR-ONE, notre premier résident DMN (depuis que Less Drama more Techno a pris ses quartiers au Nouveau Casino), et le guest qui a eu le plus de succès lors de nos précédentes éditions, VICTORIA.52. »

À côté de cette date à ne pas manquer, Less Drama More Techno continue ses afterworks JIM le jeudi entre nu disco et indie dance au Léonard, à Arts et Métiers, et poursuivra sa résidence mensuelle au Nouveau Casino toute l’année. Le collectif a aussi récemment lancé son propre label, LDMT Records, avec un premier EP de leur résident DMN DJ et un Various Artist d’ici la fin de l’année.A

Toutes les informations sont à retrouver sur l’événement Facebook