Fin gastronomes et audiophiles, le jour est enfin arrivé où vous n’aurez plus à devoir séparer vos deux passions.

Les boiler rooms ? C’est cool. Avec de la bouffe ? C’est encore mieux. Carton-Pâte Records, label indépendant grenoblois ayant vu le jour en 2013, exauce enfin une de nos envies les plus folles. À l’occasion de leur évent qui célèbre leurs 4 ans, nouveau concept alléchant : les Kitchen Room. 

Kitchen Room, kézako ? C’est un DJ qui élabore un repas du midi ou du soir à tout un tas de convives tout en élaborant un DJ set, le tout retransmis en live sur Facebook.

Ça ne paraît pas si incongru, puisque finalement, la démarche d’un dj set n’est-elle pas similaire à celle d’élaborer un menu cohérent, étonnant ou déroutant pour ravir les papilles gustatives de nos hôtes ou dans le cas d’un dj set les oreilles de notre spectateur?

Les Kitchens Rooms de Carton-Pâte records auront lieu les 14 et le 21 mars et seront retransmises en live sur leur page Facebook. Le menu sera dévoilé le jour même, mais les chefs cuistots/djs de la première session sont d’ores et déjà annoncés : Uppah et GT46. La deuxième sera confiée aux mains experts d’Apollo Powder et Peanut Wear Caps.

En vidéo, les deux premières Kitchen Room :

Uppah : Ballotines de poulet farcies accompagné d’une polenta aux fruits sec et haricots.

GT246 : Poulet façon créole avec son riz tout beau.

Chez Dure Vie, nous sommes de fins gastronomes en plus d’être des audiophiles passionnés. L’idée nous est alors venue d’élaborer un menu toute en musique pour faire saliver vos babines au même titre que vos tympans, en attendant plus d’initiatives de ce type. Car le duo nourriture + musique n’est-il pas le combo ultime ? Je crois bien que oui.

Mise en bouche 

Petits toasts au caviar de courgette. Ça a l’air pas top dis comme ça, mais en fait c’est très bon, et en plus tout le monde aime ça. Et la courgette donne envie de zouker, c’est connu !

Entrée

Fagots d’asperges vertes dans leur croustillant de bacon (existe aussi en version dinde) : quoi de mieux pour se mettre en bouche qu’une entrée faite de contrastes, le fondant de l’asperge verte contre le croustillant du jambon. À son image du boogie serbe, la langue délicate contrastant avec les tribulations du synthétiseur…

Plat

Linguine sauce Alfredo au poulet et aux champignons. Bon, rassasiant, simple à faire, et en plus ce plat émet le fameux « squish squish » quand on remue, et c’est très appréciable. À l’image (ou plutôt au son) du « squish squish » électronique : 

Dessert 

Panacotta et son coulis au fruit de la passion. Par souci de symétrie et de maniaquerie, un dessert à l’image de l’entrée, tout en contraste. La crème légèrement vanillée, mélangée au fruit de la passion acidulé.

Et pour aller avec tout ça, une track à la fois exotique par ses percussions et traditionnelle par son accompagnement au synthétiseur.

Boisson

On n’oublie pas de s’hydrater avec une bonne vieille limonade :

Mais comme chez Dure Vie on est un webzine de luxe, on lui préférera du champagne :

Bon appétit !

Carton Pâte records : Site web / Facebook / Soundcloud / RA

Carton Pâte 4 ans Event