Pour fêter ses 5 ans, le collectif, magazine digital et web radio Make It Deep met les petits plats dans les grands en réunissant deux légendes de Chicago pour un back to back inédit, Glenn Underground et Boo Williams. Leur venue en France se fait relativement rare, sans compter le berlinois Soundstream pour les épauler. On vous explique pourquoi on se laisse tenter les yeux fermés par ce plateau d’envergure, organisé ce vendredi 13 avril à la Machine du Moulin rouge

Il faut dire que les deux monuments se connaissent bien pour jouer au ping-pong, à se lancer morceau sur morceau de la deep, jazz, soul, disco ou funk et ce jusqu’à la house et l’acid – prémisses d’une scène électronique actuelle qui doit beaucoup à leurs sonorités héritées de Chicago et Détroit.

Fers de lance de la seconde génération des pionniers de Chicago, Glenn Underground et Boo Williams ont assisté en premières loges à l’arrivée de la house dans les années 80. Héritiers d’une nouvelle musique et témoins de cette époque charnière, ils débutent leur éducation musicale chez les disquaires et dans les clubs où chaque trouvaille résonne encore dans leurs sets. Leurs gourous : Frankie Knuckles, Jamie Principle, Farley Jackmaster Funk, Larry Heard et Lil Louis au son desquels leur production musicale commence.

Leur histoire, intimement liée (Boo Williams débute réellement la production dans les années 90 lorsqu’il rencontre Glenn Underground) aboutira à un projet commun, leur groupe Strictly Jaz Unit qui offre a posteriori un solide catalogue de disques.

Praticiens d’un son très deep jazz, leur musique synthétique transcende, élégamment représentée par des airs clinquants et des nappes atmosphériques. Le régal des amateurs de deepness. Avec des sorties sur des labels éminents tels que Cajual, Peacefrog, Prescription, Guidance, Mood & Groove et plus récemment sur Rush Hour, le son Glenn Underground et Boo Williams, très nineties entre Chicago et Detroit, transcende encore et fait écho aux influences d’aujourd’hui.

Pour les accompagner, le digger berlinois Soundstream, aujourd’hui notamment résident du légendaire Berghain / Panorama Bar et le résident de Make It Deep, Davelly, qui se chargera d’ouvrir ce grand bal dont tout le monde parle. L’on pourra conclure en disant que Make It Deep n’aura jamais aussi bien porté son nom pour nous servir un plateau pareil. Joyeux anniversaire !

Toutes les infos sur l’événement Facebook et la billetterie en ligne.