Photo en une © Rémi Litasse 

Le Lamano festival organise son grand retour à Grand Paris Sud les 29 et 30 juin. Porté par l’association Liuban, cette troisième édition sera orientée autour des styles dub et techno avec, entre autre, le groupe phare français High Tone et le trio berlinois FJAAK.

À l’origine de ce projet, une jeune association bénévole, Liuban (comprenez poétiquement « banlieue » à l’envers). Leur objectif, promouvoir la culture à travers des événements variés entre Paris et sa banlieue. Déjà initiateur des soirées Family Gathering, le collectif remet le couvert pour une nouvelle édition de leur projet phare, le Lamano Festival, où 2000 festivaliers sont attendus.

Et cette fois-ci encore, Liuban n’a pas ménagé ses efforts. Fort du succès de leur précédente édition, le collectif s’est associé à la salle du Plan (Ris Orangis), à quelques stations dans l’Essonne, pour rassembler les festivaliers autour de plusieurs espaces scéniques tournés vers la culture soundsystem et bass music. La programmation sera quant à elle orientée autour des genres de la dub et de la techno avec comme objectif de lier la scène locale aux plus grands artistes internationaux. Au-delà de la musique, un village associatif et une scénographie participative seront implantés pour proposer aux participants activités, détente et sensibilisation au respect de l’environnement.

© Zoé Bosquillon

La Main Stage accueillera notamment High Tone pour l’unique date parisienne de leur tournée des 20 ans, mais aussi FJAAK, les étoiles montantes de la techno berlinoise repéré par le Berghain. Pour le dub, ce seront les patrons Radikal Guru, OndubgroundAlpha Steppa et Mahom qui se chargeront notamment d’enflammer les skankers. À noter également des accents acid avec les duos Boston 168 et Minimum Syndicat qui s’emploieront à délivrer un live analogique puissant. La scène locale sera également représentée avec la techno d’Alchemichal SystemBreche et Eshka, le collectif essonnien Roots Attack et le producteur Enzo Mosconi, membre du collectif Newtrack. Adi Shankara fera quant à lui le pont entre les deux mouvances en développant un univers sonore singulier. Les coups de cœur des programmateurs vont aussi pour le live techno, jungle et drum’n’bass de Catarsis ou la performance singulière de J.Persoft. Et le festival fait les choses en grand en invitant les crews Snoww Dub et Dub Effect qui s’occuperont de créer des soundsystem homemade pour chérir vos tympans.

Mais puisqu’il ne s’agit pas uniquement de musique, le Lamano festival a également prévu de quoi vous occuper. Un univers visuel complexe sera développé entre créations et expositions. Un village associatif, lieu de flânerie et de découverte fera la promotion d’initiatives écologistes et de start-up de l’économie sociale et solidaire. Une scénographie participative basée sur le recyclage sera également conçue pour inciter le public à adopter un comportement éco-responsable sur le site du festival, sans compter la vaste chill-zone pour s’initier au graffiti ou encore se restaurer aux stands. Un V-Jing imposant de 9 créations spéciales sera créé par les collectifs Oyé!, JBach et Vj+k1 et viendront sublimer les scènes et différents espaces du festival. Un programme alléchant pour ce début d’été !

Toutes les infos sont à retrouver sur l’évènement Facebook et la billetterie en ligne.