Sur la plage abandonnée, des milliers de festivaliers… 120 mètres de sable blanc, une eau turquoise, des pelouses verdoyantes sur 3,5 hectares d’espace entièrement privatisés : c’est le cadre idyllique dans lequel vous propose de vous immerger l’Evasion Festival – non pas sur une île déserte, mais dans le grand parc Miribel Jonage et sur sa plage privée à seulement 20 minutes du centre-ville de Lyon. Les 7 et 8 juillet prochains, ce seront au total pas moins de 10 000 festivaliers qui franchiront ce site paradisiaque de l’Atol pour une évasion musicale et culturelle qui s’annonce d’ores et déjà grandiose.

L’année dernière, l’Evasion Festival amarrait déjà aux portes de Lyon durant 12 heures d’affilée sur le bord du lac des Eaux Bleues, où pas moins de 3500 festivaliers s’étaient rassemblés devant huit têtes d’affiches internationales et des représentants de la scène locale. Une première édition réussie qui lui avait permis d’asseoir sa crédibilité sur le paysage culturel lyonnais. Car il faut dire que toutes les conditions semblent remplies pour démarrer la saison estivale, sans avoir besoin d’aller trouver son bonheur hors de nos frontières : un cadre paradisiaque, un line-up éclectique et façonné minutieusement pour remplir les exigences de tous, la possibilité de se baigner à quelques pas des scènes (oui, vous avez bien lu), et de nombreuses activités extra-musicales sous les toiles des villages thématiques.

Cette année, le festival a d’abord choisi de dévoiler progressivement son univers musical lors de deux évènements dans le club lyonnais du Petit Salon, avec d’un côté la scène Techno en janvier (qui avait abrité Christian Smith (interview ici) et le collectif Konectik) et le 19 mai prochain sa scène House, avec Damiano Von Erckert, DJ Steaw et Route 8. Un aperçu qui nous met déjà l’eau à la bouche quant à la programmation complète du festival d’été…

Pour sa deuxième édition, l’Evasion aura lieu sur deux jours et occupera la quasi intégralité du site de l’Atol. Les festivités démarreront le vendredi de 18h à 2h avec côté house Kerri Chandler, le duo The Pilotwings (live), Marion Poncet b2b TVfrom86, Paul Cut et son live synthé, et G’Boï & Jean-Mi. Les fervents technoïdes ne seront pas oubliés, avec sur la scène techno Kollektiv Turmstrasse, wAFF, Rick Maia, et Carlito et Philippe.

Puis décollage le samedi avec une superbe programmation extensive de 12h à 5h avec Chez DamierS3ADan Shake, quatre b2b dont le D.Ko Mad Rey LB aka Labat, les rois d’Amsterdam Jan Van Kampen et Carlos Valdes, les lyonnais Stakan b2b Byche et Dj Sentiments b2b DJ Seven, et César & Jason. À retrouver également notre résident Dure Vie Akil en duo avec Malouane ! Côté techno, on retrouve les monstres Derrick MayRødhådDJ Deep et Answer Code Request aux côtés de Jon Hester, et des jeunes pousses LeomeDiane et Milena. Et parce que les organisateurs sont conscients que la trance est un nouveau terrain à exploiter (ou redécouvrir), une scène spéciale lui sera dédiée avec notamment Loud pour son premier live full band et Berg, jeune pousse montante de la scène, aux côtés de Protonica, TristateEitan ReiterSuspect One (live), Kalki (live), OriginzYassLudo et Yunok.

La force de ce festival, c’est son caractère convivial et local grâce au lieu et aux horaires qui permettent d’offrir à son public un moment de détente et de partage dans ce cadre paradisiaque : « Le concept, c’est vraiment de créer notre monde à l’intérieur du lieu du festival. « Evasion » parce qu’on est à seulement 20 minutes d’une grande ville où le stress et la pollution sont omniprésents, et pourtant on se croirait presque sur une île à des lieux de l’agglomération de Lyon !« , nous raconte Tristan, co-fondateur du festival. Un « monde » immersif où de nombreuses animations et activités s’approprieront les lieux – dont divers jeux gonflables idéaux pour se jeter à l’eau ou un village associatif. L’équipe est également sensible à la démarche durable et respectueuse de l’environnement, puisque toutes les problématiques de l’espace dans lequel les festivaliers viendront cet été ont été abordées dans une démarche respectueuse, éthique et écologique.

L’Evasion Festival, c’est donc ce microcosme riche et concentré à quelques kilomètres de Lyon où il fera bon de fêter la saison estivale : « C’est vraiment le cadre, la musique, la scénographie, le parcours… Tout est fait pour se détacher du monde l’espace de quelques heures. Venez, et vous comprendrez directement pourquoi le festival porte fièrement son nom !« 

L’équipe de Dure Vie sera au rendez-vous pour aller chiller sur le sable et déguster un cocktail devant les scènes. Et vous ? Rendez-vous les 7 & 8 juillet.

Evasion Festival : Site officielFacebook / Évènement / Billetterie