Photo à la une Ⓒ David Boschet

Du 11 au 16 février prochain, l’édition hivernale d’Astropolis revient s’installer dans toute la ville de Brest entre soirées club, concerts, vinyl market géant, expositions et bien plus. Un programme de haute volée qui confirme son statut de plus grand rendez-vous du Grand Ouest.

Vendredi 14 février, l’opening conviera 7 performances de haute volée avec le duo de Bristol Giant Swan entre percussions industrielles et techno-punk, l’emblème techno palestienne Sama’, et la première française du live du duo de techno expérimentale Lotus Eater (formé par Lucy et Rrose). La techno continuera de résonner avec l’énergie fracassante de Parrish Smith, la sombre “techno camping” de DJ Varsovie, ou encore les odyssées de Bracco et Monolithe Noir. 

Le lendemain, place aux sonorités house, disco, funk et autres pans de l’histoire de la dance music, avec des références incontournables comme la légende de l’acid house chicagoan DJ Pierre, le prodige français Folamour, ou encore deux étoiles de l’avant-garde londonienne, Sherelle et Moxie. En parallèle, Astropolis restera fidèle à son envie de convier les meilleurs talents de la scène du Grand Ouest, en invitant 7 d’entre eux à prendre possession des deux salles de La Suite. Au programme, Théo Muller, Vanadís, Johnfaustus, Atlantic, Yann Polewka, Pipholp et 440hz pour une soirée entre techno, électro, acidcore, house, groove électro et machines en tous genres.

Crédit photo Ⓒ David Boschet

Programmation de nuit mais aussi de jour, puisque le festival organisera une flopée d’événements et d’activités dans toute la ville, dès 16h.

Du mercredi au samedi, un « cool bus » fera le tour des quartiers de Brest en invitant les passants à découvrir les musiques électroniques sur le live de Monolithe Noir. Un apéro le mardi soir intitulé « Du vin dans les oreilles » ravira aussi les passionnés d’œnologie et de son, avec une playlist composée en harmonie avec les cépages sur place. L’événement « Vive La Fête », le mercredi, sera organisé pour les personnes en situation de handicap, et la traditionnelle Astroboum pour les kids des 6-12 ans sera animée par Théo Muller au Vauban, le samedi.

À ne pas manquer également, le centre d’art contemporain Passerelle rouvrira ses portes pour la FACTORY, qui conviera disquaires, labels et shops lors d’un grand vinyl market, et des expositions sous son immense verrière. Des DJ sets et live rythmeront les journées du vendredi et samedi avec Poing, District Sampling, DJ Streaks et Antoine Garrec

Retrouvez toutes les informations sur l’événement Facebook.