Ici Lille. Ses pavés, son maroille, ses bières et son festival du NAME. Il y a douze ans, une certaine Fanny créait un festival de musiques électroniques dans la métropole lilloise, suivie de près par son association, Art Point M, et sa belle équipe de doux rêveurs. Pour la grande histoire, nous vous laisserons checker Wikpédia. Pour la petite qui se déroulera ce weekend, Dure Vie s’occupe de tout.

Le N.A.M.E (ou « Nord Art Musique Electronique ») revient du 6 au 8 octobre dans son écrin de la Condition Publique de Roubaix, mis aussi de nombreux autres lieux. Marqués au fer blanc par les années Tossée, ancienne usine textile désaffectée de Tourcoing qui a fait les grandes heures du festival Nordiste, Art Point M, c’est tout de même la team qui rend Roubaix aussi bankable que Berlin ou Ibiza le temps d’un weekend. La team qui a fait tellement kiffer Tourcoing à Laurent Garnier qu’il en parle dans son bouquin : « Electrochoc ».

name-dure vie-news

Le main event prendra place le vendredi 6 octobre, de 22h à 6h, et le dimanche 8 octobre de 15h à 22h. Au programme : Âme II Âme (live & DJ set), Ellen Allien (inénarrable marraine du festival), Jennifer Cardini, Laurent Garnier, Len FakiRØDHÅD et Tijana P pour la nuit du vendredi. Dimanche, en collaboration avec Red Bull Music AcademyAPM001, Dixon et Recondite (live) s’y succèderont. En bonus : une projection des images du photographe Jacob Khrist, témoin privilégié du monde de la nuit depuis plusieurs années et la performance « Peace For All » par Fanny Bouyagui.

Mais le NAME est aussi un événement à la mesure de la métropole européenne de Lille. Et le off (ou Name In The City) ne laissera pas en reste les plus motivés. Le NAME By Day à la Gare Saint Sauveur en before le vendredi et samedi accueillera pléthore d’artistes invités – ou local heroes du label Family NAME Records. Pour les producteurs en herbe ou confirmés, c’est vers le Palais des Beaux Arts qu’il faudra se tourner avec la NAME Academy, animée par Maxime Dangles, sans compter une masterclass Ableton entre performances et discussions. Les amateurs d’art moderne iront jeter un œil au même moment au Tri Postal pour l’exposition « PERFORMANCE » en hommage aux 40 ans du Centre Pompidou, suivie de DJ sets jusqu’à 4h.

Et ce n’est pas fini. Les clubs et bars de Lille ne laisseront pas en reste les fêtards les plus véhéments avec une dizaine d’événement associés. Au Moog Analogic Bar avec LHNR vendredi et l’anniversaire de Mr Jo Ek, papa d’Enlace Records le samedi. Le même jour, une all afternoon long chez Vinyl Dealer, un dj set d’Arnaud Rebotini au Café OZ et niveau clubbing, c’est au Baron que ça se passera avec Octave Parango, étoile montante de la capitale des Flandres qui nous servira une fois de plus un all night long vigoureux.

Un week-end qui s’annonce pleins de surprises. Une seule chose est sûre : c’est à Lille que ça se passe ce week-end ! Il en faut peu pour être heureux, mais il faut un NAME festival 2017 pour être au top.

NAME Festival : Facebook / Event / Billetterie