À Paris, dans le quartier de la Bourse, le café-bar Montezuma vient d’ouvrir ses portes, et va ravir tous les amoureux de vins et de vinyles. 

Ouvert tous les jours sauf le dimanche de 9h à 2h du matin, le Montezuma Café vient d’ouvrir au 15, rue de Notre-Dame-des-Victoires, dans le 2ème arrondissement de Paris. À sa tête, ses deux co-fondateurs, Louis Mesana et Théophile de Penanster, y ont imaginé le repère idéal pour les amoureux de vinyles, puisque son nom est un clin d’oeil l’album Zuma de Neil Young (1975), mais aussi aux passionnés de vins naturels. 

Tous les vendredis et samedis, ils inviteront labels, radios et disquaires à investir ses platines, dont Bigwax RecordsDizonord, TSF Jazz ou encore la nouvelle scène jazz londonienne (Vels Trio, Yazmin Lacey). Le reste de la semaine, c’est eux qui sortiront les pépites de leurs bacs de vinyles diffusé par des enceintes de haute-qualité Klipsch, un modèle qui était très réputé dans les années 90.

Les verres sont tous à 6€. Time Out Paris y détaille d’ailleurs les crus que vous pourrez y retrouver, dont le 2016 d’Axel Prüfer, les deux premiers millésimes d’Olga des Grottes, Julie Balagny pour le beaujolais, Martin Otto Wormer en Allemagne…

Retrouvez toutes les informations sur la page Facebook du Montezuma Café.