Photo à la une © Sarah Bastin

Quand les musiques électroniques rencontrent les neurosciences. Brain Performance Mix, le dernier projet de The Absolut Company Creation et du compositeur électronique Molécule, va enfin voir le jour lors d’un live inédit au festival Nuits sonores de Lyon, puis à Toulouse, Marseille ou encore Paris. À vivre !

L’idée est futuriste. Pour la première fois, grâce au nouveau projet de The Absolut Company Creation, les producteurs.trices vont pouvoir piloter leurs instruments grâce à la pensée – sans avoir besoin de les toucher -, afin de multiplier les possibilités de création à l’infini.

Cette nouvelle manière de concevoir la performance live a été imaginée avec Molécule, le compositeur de musiques électroniques ultra-créatif qui a déjà repoussé les frontières de l’écoute en enregistrant sur un chalutier de l’Atlantique Nord pour son album 60° 43’ Nord en 2015, au Groenland pour son film en réalité virtuelle -22.7°C ou encore avec son EP Nazaré en 2020 inspiré des vagues géantes au Portugal. 

Dans la pratique, la start-up Nexmind, pépite parisienne des neurosciences et lauréate d’un prix de l’innovation lors du ConsumerElectronics Show de Las Vegas l’année dernière, a mis au point un casque léger et design qui peut traduire instantanément les signaux cérébraux du cortex visuel en commandes numériques, et ainsi créer de la musique en temps réel. Cette petite révolution permettra au cerveau de devenir en quelque sorte la « troisième main » de l’artiste, gage d’un kaléidoscope de possibilités révolutionnaires de dialogue entre l’homme et la machine. 

Tournée en France 

Après un an de préparation pour apprendre à utiliser la technologie, et une session dans le studio d’enregistrement Motorbass à Montmartre avec Pedro Winter, le boss du label Ed Banger, Molécule est fin prêt à présenter le premier live Brain Performance Mix. La toute première aura lieu en marge du festival Nuits sonores de Lyon, le dimanche 29 mai au Sucre, de 15h30 à 19h, pour une performance artistique avec une scénographique inédite. Car l’enjeu du développement de cet instrument, c’est le concert. « Le contexte de la scène, ça va être encore plus extrême », confie-t-il. 

© Sarah Bastin

Molécule jouera ensuite au Week end des Curiosités de Ramonville St-Agne, près de Toulouse début juin, puis au Bon Air Festival de Marseille le même week-end, et au Peacock Festival de Paris en septembre. D’autres dates seront annoncées progressivement. 

Suivez cette aventure inédite sur la page Instagram et le site internet de The Absolut Company Creation.